Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

La densification urbaine est une démarche communale

© Johannes Gautier

Les besoins de la population alpine évoluent plus vite que les infrastructures. Sonthofen/D aborde la question de la reconversion, aux côtés d’autres villes des Alpes et de la population.

A Sonthofen, petite ville allemande en périphérie des Alpes, 33 ha de terrain militaire au coeur de la ville seront bientôt libérés. Ces zones datent d’une époque à laquelle de nombreux soldats étaient stationnés ici. Que faire de ces futures friches militaires ? L’administration communale a engagé une démarche participative avec la population de Sonthofen, pour imaginer l’aménagement futur de ces quartiers. Quels sont les besoins des habitantes et des habitants ? Quelles sont leurs craintes ? Quelles idées ont-ils pour l’utilisation future de ces espaces ? La commune est également à l’écoute d’idées et de conseils de l’extérieur. En novembre 2017, Sonthofen a accueilli des collègues d’autres Villes des Alpes de l’Année, qui gèrent des projets similaires dans leurs villes. L’Association « Ville des Alpes de l’Année » organise avec CIPRA International quatre rencontres-échange entre représentants de Sonthofen, ainsi que d’Idrija et de Tomin en Slovénie et de la ville italienne de Tolmezzo.
Il y a dans toutes ces villes des terrains et des bâtiments inutilisés, qui ont survécu à leur usage premier et qui cherchent de nouvelles vocations. Le projet « Tour des Villes », soutenu par l’Office Fédéral Suisse du Développement Territorial, à été lancé en 2016 dans le cadre d’un atelier lors de la Semaine Alpine à Grassau en Allemagne. Le nom du projet donne le ton : à tour de rôle les partenaires du projet se rendent visite et discutent des idées, des méthodes et des expériences réalisées par les uns et les autres dans leurs différents programmes. On ne fait pas l’impasse sur les conflits d’usages, le cadre juridique ou les craintes éventuelles. A Sonthofen, les participants ont notamment approfondis les questions suivantes : comment alimenter ces nouveaux quartiers avec des énergies renouvelables ? Comment mettre en place un plan de mobilité durable ? Quels sont les usages possibles à court et à moyen termes ?

Les gens veulent participer

Tout comme à Sonthofen dans l’Allgäu, d’autres communes de l’arc alpin, petites et grandes, s’interrogent sur la meilleure façon de réutiliser des bâtiments désaffectés et de favoriser la densification urbaine. Car les styles de vie des gens dans les Alpes changent et sont de plus en plus diversifiés. Un changement structurel est en cours. De nouvelles formes d’habitat et de travail augmentent la mobilité des gens. Ils utilisent les nouvelles technologies pour échanger des informations, des biens et du savoir quasiment en temps réel. Alors que certaines vallées se désertifient, des centres urbains attirent de plus en plus d’affluence. Avec le changement de société, les attentes vis-à-vis des bâtiments évoluent. Les infrastructures et processus de société ont des rythmes de vie différents : les infrastructures sont statiques et ont une durée de vie longue, alors que les besoins de société changent en permanence. Ce décalage représente un défi supplémentaire pour les personnes en charge de l’aménagement du territoire.
Pour Johannes Buhl, chargé de mission climat à Sonthofen, il est clair que le développement communal est une tâche concernant toute la communauté. En informant et en communiquant bien, il est possible de prendre en compte les besoins de la société et de faciliter des processus participatifs. Il tire un bilan positif pour Sonthofen. La ville discute actuellement de la création d’un centre de formation dans une partie de la zone militaire, en coopération avec une école technique de la région.

Mots-clés associés : ,