Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Nouveautés

I-LivAlps : clôture du projet et perspectives d’avenir

Deux participants de l’atelier de Stroppo San Martino discutent de l’innovation sociale. © Christian Baumgartner

Le quatrième et dernier séminaire du projet I-LivAlps a eu lieu en septembre dans le Val Maira/I sur le thème de l’innovation sociale. Le projet se termine avec une récolte abondante.

Les participants – certains avaient déjà participé aux séminaires précédent, d’autres étaient là pour la première fois – étaient unanimes : les séminaires I-LivAlps sont un modèle de coopération intergénérationnelle, mais aussi de coopération entre néophytes et experts et entre membres de la CIPRA et public extérieur.

Avec le projet « I-LivAlps », la CIPRA souhaite renforcer l’intérêt, en particulier des jeunes, pour les Alpes, les connaissances, la capacité d’action et le sentiment d’appartenance à ce territoire. Les résultats des quatre événements organisés dans le cadre du projet alimentent d’autres projets de la CIPRA, comme par exemple le projet de sensibilisation alpMonitor et donnent aux jeunes des idées nouvelles pour leur vie future. Les autres thématiques abordées sont l'aménagement du territoire, le tourisme, le logement et le travail.

Le quatrième et dernier séminaire organisé à Stroppo San Martino, un village enclavé du Val Maira, était dédié à la thématique de l’innovation sociale. La démarche a été différente de celle des rencontres précédentes : cette fois-ci, les participants ont travaillé sur un cas concret dans le village. Ils ont reçu la visite et le soutien du maire et des habitants de la commune. Toni Büchel, participant de la première heure aux séminaires I-LivAlps et co-modérateur à Stroppo San Martino, a tiré le bilan de la rencontre : « La démarche d’innovation sociale commence tout juste à prendre de l’ampleur, mais recèle un énorme potentiel. Pour la faire avancer, nous avons besoin de personnes motivées, mais aussi d’une réflexion de fond sur les possibilités de nous organiser autrement en tant que société et en tant qu’individus. »

Les quatre séminaires du projet I-LivAlps ont tous été très différents : c’était voulu dès le départ et c’est ce qui a fait leur succès. Ils ont profité de la composition changeante des groupes, de la présence des modérateurs et des méthodes utilisées. « Dans le projet I-LivAlps, le processus en soi joue un rôle essentiel », souligne Michaela Hogenboom, chef de projets Jeunesse de CIPRA International. Chaque séminaire a confronté les participants à un enjeu différent de l’Arc alpin, dans une approche intergénérationnelle et avec des méthodes variées. « Les participants se sont appropriés ces questions avec enthousiasme et ont élaboré des solutions, des idées et des visions pour l’avenir. » Les rencontres ont débouché sur des petites et des grandes idées de projets ; la motivation et l’inspiration ont été le ténor de ces journées. Michaela Hogenboom espère que ces coopérations pourront se poursuivre à l’avenir.

Le projet I-LivAlps est cofinancé par Erasmus+, la Fondation CARIPLO et la Natum Foundation, alpMonitor par la Fondation Bristol.

 

Article de blog (de) sur le workshop: ici

Informations:

www.cipra.org/fr/cipra/international/projets/en-cours/i-livalps , www.cipra.org/fr/nouveautes/repenser-le-vivre-ensemble-dans-la-societe , www.cipra.org/fr/nouveautes/entre-exode-et-pression-d2019amenagement , www.cipra.org/fr/nouveautes/une-vision-d2019avenir-pour-le-tourisme-d2019hiver

Mots-clés associés : ,