Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Nouveautés

Grenoble remplace les panneaux publicitaires par des arbres

Grenoble est la première grande ville d’Europe à remplacer des panneaux publicitaires par des arbres. © Allison Meier / flickr.com

Grenoble est la première grande ville d’Europe à remplacer des panneaux publicitaires par des arbres. © Allison Meier / flickr.com

La ville de Grenoble fait démonter 200 panneaux publicitaires et plante des arbres à leur place pour végétaliser la ville, développer l’expression citoyenne et encourager la créativité. Une première en Europe.

Depuis le début de 2015, Grenoble a commencé à planter des arbres à la place des panneaux publicitaires – dans un premier temps une cinquantaine de jeunes arbres. La ville prévoit de démonter au total 326 panneaux, soit plus de 2 000 m2 d’affichage publicitaire. « Nous voulons une ville moins agressive et moins stressante, au service de notre créativité», explique le maire, Eric Piolle. Dans la perception des habitants, l’appel à la consommation doit céder la place à l’environnement. La volonté de l’équipe municipale est de faire vivre et valoriser l’identité de la ville par l’expression de ses citoyens, de rendre à l’espace public sa fonction d’espace de vie, mais aussi de protéger les enfants et de redonner de la place à la nature en ville.

La mesure doit profiter aussi au commerce local, qui ne peut de toute façon pas s’offrir de coûteuses campagnes d’affichage. Les nouveaux panneaux publicitaires seront plus discrets, moins volumineux et moins chers et s’adresseront aux piétons plutôt qu’aux automobilistes.

Le contrat de la ville de Grenoble avec le groupe chargé de l’affichage et du mobilier urbain a expiré fin 2014. La municipalité a décidé de ne pas le renouveler, malgré les 150 000 de redevances annuelles perçues par la commune. La ville a compensé ce manque à gagner en économisant sur d’autres postes. Grenoble est ainsi la première grande ville d’Europe à remplacer ses panneaux publicitaires par des arbres. Dans les Alpes françaises, une autre commune a déjà lancé une initiative similaire en 2009 : la petite ville de Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence) est aujourd’hui un espace sans publicité.

Source et informations complémentaires:  https://www.youtube.com/watch?v=pYis564VXJA, http://www.placegrenet.fr/2015/02/21/grenoble-larbre-qui-cache-encore-la-foret-de-pubs/50851, http://www.lefigaro.fr/assets/pub.pdf