Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

En téléphérique sur les sommets avec Yoalin

En 2021, les voyageur·euse·s Yoalin pourront découvrir encore plus de paysages encore sauvages. (c) Leila Aazevedo, unsplash

Le pass « Youth Alpine Interrail » permet à des jeunes de voyager durablement en transports publics dans toutes les Alpes. Cette année, les jeunes ‘Yoalins’ auront aussi accès aux remontées mécaniques.

L’Autriche a montré l’exemple, et les autres pays lui emboîtent aujourd’hui le pas. En Autriche, les remontées mécaniques sont assujetties à la loi sur les chemins de fer, et sont donc juridiquement considérées comme des moyens de transport publics, au même titre que le bus, le train ou le métro. Le projet «Yoalin» (Youth Alpine Interrail) étend aujourd’hui cette bonne pratique à tous les pays alpins. Les jeunes voyageur·euse·s ‘Yoalin’ ont désormais accès avec leur pass à tous les types de remontées mécaniques dans les Alpes.

De nombreuses jeunes des régions alpines connaissent mieux les pays lointains que leur environnement proche. Depuis 2018, le projet Yoalin s’est donné pour objectif d’encourager les voyages durables et responsables dans les Alpes, et de donner ainsi à des jeunes l’occasion de découvrir la beauté des Alpes. « Le pass Yoalin permet désormais aux jeunes de découvrir les moindres recoins des Alpes, et d’atteindre chaque sommet », déclare Magdalena Holzer, chargée de mission de CIPRA International. Le développement des remontées mécaniques dans les Alpes devient ainsi une mesure infrastructurelle essentielle qui doit être encouragée.

Les opérateurs de remontées mécaniques de tous les pays alpins se réjouissent de cette coopération. Les téléphériques et télécabines font partie des moyens de transports les plus propres : fonctionnant à l’électricité, ils ne produisent pas d’émissions directes de CO2 et n’émettent pas non plus d’autres polluants. « Nous sommes des partenaires actifs de l’environnement, et des alliés de la nature », affirme Franz Plüho, représentant des opérateurs autrichiens de remontées mécaniques. « Nous donnons à beaucoup de gens – et désormais aussi à de plus en plus de jeunes – la possibilité de découvrir la nature et d’expérimenter l’authenticité et la beauté sauvage de paysages d’exception. »


Sources et informations complémentaires : www.yoalin.org, www.seilbahnen.de/nachhaltigkeit/ (de), www.wko.at/branchen/k/transport-verkehr/seilbahnen/beispiele-nachhaltigkeit.pdf (de)