Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Comment gérer les ours problématiques

Que faire quand un ours devient problématique ? Un panel d’experts internationaux formule des recommandations. © Rudolpho Duba / pixelio.de

Lorsque l’ours et l’homme cohabitent sur un même territoire, les rencontres sont inévitables et cela peut engendrer des conflits, comme cela a été le cas récemment en Italie dans le Trentin. Un rapport de la direction générale de l’environnement de la Commission européenne formule des recommandations sur le comportement à adopter en cas de problèmes avec les ours.

Un jogger accompagné de son chien a récemment été attaqué par un ours près de la ville italienne de Trente. Les autorités et les associations environnementales ont été unanimes pour déclarer que ce cas devait être analysé et qu’il exigeait une réaction appropriée. Pour aider à prendre la bonne décision, la DG Environnement de la Commission européenne a publié un rapport intitulé : « Defining, preventing, and reacting to problem bear behaviour in Europe ».

Plus de 30 experts européens, dont certains font partie de la plate-forme « Grands carnivores, ongulés sauvages et société » de la Convention alpine, se sont basés sur les expériences en matière de conflits avec l’ours et sur les plans de gestion de différents pays pour formuler des recommandations. En fonction des cas, ils font des propositions sur le comportement à adopter avec l’animal, les actions à engager et la communication avec les populations concernées.

La plate-forme de la Convention alpine a intégré les résultats du rapport dans ses travaux d’élaboration d’un plan de gestion de l’ours harmonisé pour les Alpes. Elle présentera également à la Conférence alpine de 2016 des plans de gestion pour le loup et le lynx. En outre, un groupe d’experts transalpin a été mis en place récemment pour travailler sur la question de l’ours.

L’ours agressif du Trentin est aujourd’hui recherché : la Province a décidé que l’ours devait être capturé et qu’il pourrait être au besoin abattu.

 

Sources : http://www.wwf.it/?16380 (it), http://www.orso.provincia.tn.it/novita/pagina256.html (it), http://ec.europa.eu/environment/nature/conservation/species/carnivores/pdf/pa_bear_problem%20bear%20pilot%20action%202015.pdf (en), http://www.alpconv.org/fr/organization/groups/WGCarnivores/default.html