Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Nouveautés

Bras de fer autour des pesticides

Les pesticides constituent une menace pour l’environnement, la biodiversité et la santé humaine. © Ed Wohlfahrt_flickr

Les pesticides contaminent l’environnement, menacent les espèces auxiliaires telles que les abeilles, polluent l’eau des Alpes et certains d’entre eux sont soupçonnés d’être cancérigènes. Malgré tout, il semble impossible de les remettre en question dans l’agriculture conventionnelle.

Herbicides, fongicides, insecticides : de nombreux produits chimiques sont relevés dans les cours d’eau des Alpes. En Suisse, par exemple, une étude réalisée pour l’Office fédéral de l’environnement montre que les normes de qualité ne sont respectées dans aucun des cours d’eau examinés. On trouve aussi de plus en plus de pesticides dans l’eau potable. Les tolérances sont dépassées dans une station de mesure sur cinq, comme le révèle l’Observation nationale des eaux souterraines NAQUA. Les règlements existants ont manifestement échoué.

En Italie, la question échauffe également les esprits. En 2014, la population de la commune de Mals dans le Tyrol du Sud a voté l’interdiction des pesticides sur le territoire de la commune. La décision s’est heurtée à une forte opposition du gouvernement et des agriculteurs. Trois ans plus tard, la commune continue de lutter pour la reconnaissance de sa compétence dans la question des pesticides, alors que l’utilité de ces produits pour l’agriculture n’est pas toujours établie, comme le montre une étude récemment parue dans le Tyrol du Sud : selon l’Université libre de Bolzano/Italie, l’utilisation de glyphosate a des conséquences catastrophiques sur la qualité du raisin.

L’herbicide glyphosate est lui aussi très controversé au niveau international. En juin, l’UE a prolongé l’autorisation du glyphosate pour dix ans, l’Agence européenne de la sécurité des aliments (Efsa) l’ayant déclaré sans danger. Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) et l’État américain de Californie ont au contraire mis le glyphosate sur la liste des produits potentiellement cancérigènes. Après la décision de l’UE, la seule possibilité existante est l’interdiction du produit au niveau national.

La France joue ici un rôle précurseur : le gouvernement a interdit la pulvérisation de pesticides dans les espaces publics, une interdiction qui sera étendue aux particuliers en 2019. À partir de 2018, la France sera le premier pays européen à bannir les pesticides de la famille des néonicotinoïdes, accusés par des études de décimer les abeilles. La France a également déposé une demande pour interdire l’utilisation des pesticides hors zone agricole dans toute l’Union européenne.

Ceci est un pas dans la bonne direction, mais l’utilisation des pesticides devrait être fondamentalement remise en question, comme le constate un rapport des Nations Unies qui dénonce les risques de l’utilisation des pesticides pour l’alimentation mondiale. Selon ce rapport, l’incidence de ces produits sur le changement climatique et la réduction de la biodiversité est extrêmement problématique. Le rapport insiste notamment sur la nécessité de promouvoir l’agroécologie pour remplacer le modèle agricole industriel dominant.

 

Sources :

www.greenpeace.de/sites/www.greenpeace.de/files/greenpeace_dauergiffte_in_den_alpen_report_0.pdf (de) , www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-66224.html , nzzas.nzz.ch/notizen/achtung-pestizide-im-trinkwasser-ld.1301514 (de) , www.dervinschger.it/de/gesellschaft/kleiner-aber-wichtiger-sieg-23641 (de) , www.unibz.it/de/news/124523-studie-zum-gewuerztraminer-glyphosat-zur-unkrautbekaempfung-hat-folgen-fuer-den-most (de) , documents-dds-ny.un.org/doc/UNDOC/GEN/G17/017/85/PDF/G1701785.pdf?OpenElement (en) , www.spiegel.de/wirtschaft/soziales/glyphosat-was-fuer-ein-verbot-spricht-und-was-dagegen-a-1084846.html (de) , www.infosperber.ch/Umwelt/Neonicotinoide-Verbot-in-Frankreich-gegen-SyngentaBayer (de) 

Mots-clés associés : ,