Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Initiative des Alpes : ni perdue, ni gagnée

Les jeunes veulent et peuvent contribuer à façonner l'avenir des Alpes. Le nouveau rapport de la CIPRA montre la marche à suivre. © SCHAU.MEDIA / pixelio

La population suisse a décidé il y a vingt ans dans un référendum que les marchandises devaient traverser les Alpes sur le rail. Où en est aujourd'hui cette initiative populaire, dite " Initiative des Alpes " ?
" Le trafic de marchandises à travers la Suisse sur les axes alpins s'effectue par rail. " : cette phrase est ancrée depuis février 1994 dans la Constitution suisse. Pourtant, la loi d'application de l'initiative populaire " pour la protection des régions alpines contre le trafic de transit ", dite " initiative des Alpes ", n'a pas été tout à fait aussi stricte : 650 000 poids lourds sont autorisés à traverser chaque année les Alpes suisses. En réalité, il y en a deux fois plus. Le gouvernement pense même que l'objectif du report modal ne sera jamais atteint. Si la majorité n'avait pas voté pour l'initiative en 1994, il y aurait aujourd'hui beaucoup plus de marchandises en transit sur les routes suisses. Entre temps, la redevance sur le trafic des poids lourds liée aux prestations (RPLP) a été introduite pour appliquer l'initiative et financer les grands projets ferroviaires. Avec succès : 63 % des transports de marchandises ont été effectués par le rail en 2012. En Autriche, ce taux était de 31,5 % dans la même année, et de 9 % seulement en France.
La Suisse discute aujourd'hui la construction d'un deuxième tube pour le tunnel routier du Saint-Gothard. D'après Fabio Pedrina, président de l'association " Initiative des Alpes ", ce projet réduirait à néant les acquis actuels de la politique de transfert modal : au lieu d'agrandir le tunnel, la Suisse a besoin selon lui d'une bourse du transit alpin. Des études montrent en effet que l'aménagement de nouvelles liaisons ferroviaires plus rapides ne suffira pas non plus à garantir le transfert des marchandises de la route vers le rail.
Source et informations complémentaires :
www.alpeninitiative.ch/initiative-des-alpes