Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Nouveautés

Fracturation hydraulique : un trésor dangereux

L'eau potable est menacée : le Vorarlberg appelle à la résistance contre la fracturation hydraulique dans la région du lac de Constance. © HaJo / pixelio

Le lac de Constance alimente chaque jour près de cinq millions de personnes en eau potable. Les projets d'extraction de gaz de schiste par fracturation hydraulique pourraient menacer ce réservoir d'eau douce. Le Parlement du Land Vorarlberg/AT et plus de 7000 personnes se mobilisent aujourd'hui contre ce projet et contre les directives laxistes de l'Union européenne.
La fracturation hydraulique va-t-elle devenir une réalité dans la région du lac de Constance ? Le Bade-Wurtemberg/D et la Suisse ont déjà attribué des concessions à des entreprises qui cherchent du gaz de schiste. L'UE ouvre aussi la voie à cette méthode contestée : en automne 2013, les députés européens se sont mis d'accord à une faible majorité sur la réalisation d'une analyse d'impact sur l'environnement pour tous les projets de fracturation hydraulique. Or, les chefs d'États européens (siégeant au Conseil européen) ont déclaré fin 2013 qu'une telle évaluation n'était pas nécessaire : au lieu de dispositions légales, on a aujourd'hui des exigences minimales non contraignantes sur la protection de l'environnement et de la santé.
Dans la fracturation hydraulique, un mélange de sable, d'eau et de produits chimiques est injecté à haute pression dans la roche pour extraire le gaz de schiste. Ce procédé peut polluer les eaux souterraines. Une exploitation dans l'un des États riverains du lac de Constance pourrait avoir des conséquences dramatiques pour les populations et la nature des pays voisins. Le Parlement du Land Vorarlberg et plus de 7000 citoyennes et citoyens ont signé une pétition demandant que les Régions et les États riverains du lac de Constance refusent la fracturation hydraulique et se mobilisent pour une évaluation obligatoire des risques environnementaux.
Source et informations complémentaires :
http://derstandard.at/1389857315769 (de), http://europa.eu/rapid/press-release_IP-14-55_fr.htm , www.europarl.europa.eu/news/fr/news-room