Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Le Liechtenstein mise sur la Convention alpine

Le tunnel urbain prévu à Feldkirch/A risque d'entraîner une recrudescence du trafic au Liechtenstein. © CIPRA International

Un nouveau tunnel est prévu à Feldkirch en Autriche pour délester la ville du trafic. Des études montrent que cela entraînerait une recrudescence du trafic au Liechtenstein, pays voisin. Le gouvernement de la Principauté veut en avoir le cœur net : la Convention alpine s'applique-t-elle à la construction de ce tunnel ?
40 000 voitures, poids-lourds et bus sont une source quotidienne de pollution et de nuisances sonores dans le centre de Feldkirch/A. Le conflit sur la construction d'un tunnel routier pour contourner le centre a débuté il y a 50 ans. Une analyse des risques environnementaux est actuellement en cours. Le Parlement liechtensteinois a chargé officiellement à la mi-mars le gouvernement de réaliser lui-même une expertise. Ce rapport devra dire si le protocole Transports de la Convention alpine s'applique à ce projet. Le résultat pourrait être décisif pour l'avenir du tunnel.
La ville de Feldkirch est située tout près du Liechtenstein : le tunnel prévu déviera le trafic de l'autoroute autrichienne pour le conduire directement à la frontière. Le protocole Transports prévoit qu'une nouvelle route à haut débit ne peut être construite que si l'aménagement du réseau ferré ne permet pas de résoudre les problèmes de trafic. Dans le passé, plusieurs études - dont certaines mandatées par le Land Vorarlberg - ont montré que le train pouvait délester la ville de Feldkirch et la région environnante. Le gouvernement du Vorarlberg n'est pas de cet avis. L'expertise du Liechtenstein est attendue dans le courant de l'année.
Source et informations complémentaires :
www.volksblatt.li/nachricht (de), www.vaterland.li/index (de), www.petition-stadttunnel.li (de), www.feldkirch.at/stadt/archiv/september-2013 (de)