Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Premières stations de phytoépuration pour des refuges alpins

Des stations de phytoépuration vont purifier des eaux usées en haute montagne. © JohannJaritz/wikimediacommons

La première station de phytoépuration de haute montagne sera mise en service en juin 2014 dans les Alpes. Le projet pilote franco-italien permettra de tester au refuge Piero Garelli dans le parc naturel du Marguareis en Ligurie les capacités de régénération de la nature.
Selon les partenaires du projet " Alcotra FITODEP ", tous les refuges alpins pourraient bientôt être équipés d'une station de phytoépuration pour épurer leurs eaux usées. La première de ces stations va être testée à 2000 mètres d'altitude dans le parc naturel du Marguareis. Le refuge isolé, accessible uniquement à pied, se prête particulièrement bien à un test pilote. Une autre station est en cours de construction, à 2000 mètres d'altitude également, sur le site touristique du " Plan des Fontainettes ", sur le col du Mont-Cenis. Le projet a pour ambition de développer un modèle exportable dans tous les refuges de l'Arc alpin.
Les stations de phyto-épuration à filtres plantés utilisent des plantes spéciales qui recyclent les substances organiques et purifient ainsi les eaux usées. Elles fonctionnent sur le même principe que les zones humides naturelles. Les collaborateurs du parc ont donc cherché au début du projet les espèces botaniques locales qui se prêtent particulièrement bien à l'épuration des eaux. Ils ont ensuite vérifié si ces plantes se développaient bien à côté du refuge. La première station de phytoépuration de haute montagne dans les Alpes sera mise en service en juin 2014.
Source et informations complémentaires : www.parcomarguareis.it/Progetti/Programma (it), www.dislivelli.eu/blog (it)