Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

OGM : un passager inquiétant dans les Alpes

Du colza génétiquement modifié a été trouvé le long de voies ferrées en Suisse. © RichardBartz/wikimediacommons

Du colza génétiquement modifié se propage de façon incontrôlée en Suisse. Or, sa culture et son utilisation pour l'alimentation des animaux sont interdites depuis 2008. Comment ce colza est-il arrivé là où il ne devrait théoriquement pas être ?
Bâle et Lugano sont séparés par 200 km à vol d'oiseau et par la crête principale des Alpes. Or, des plants de colza génétiquement modifiés ont été découverts dans les deux villes en 2011 et 2012. Les botanistes ont découvert ces plantes le long de voies ferrées : elles étaient les seules à résister aux désherbants. La modification génétique a rendu la plante résistante au poison.
Une étude vient de conclure que les semences étaient lâchées dans la nature lors du transport des céréales. Les céréales pourraient provenir de régions où l'utilisation d'OGM est autorisée, et où les céréales peuvent contenir du colza en petite quantité. Les wagons de marchandises, apparemment pas suffisamment étanches, auraient perdu ensuite une partie de leur cargaison dangereuse pendant leur traversée des Alpes. Le colza transgénique se développe parfaitement bien le long des rails - et représente un danger pour les plantes cultivées et la flore sauvage. Le colza étant une plante indigène, les plantes génétiquement modifiées peuvent se croiser avec des plantes non modifiées. Les conséquences sont imprévisibles. On ne sait pas encore si d'autres axes de transit dans les Alpes sont touchés par le phénomène.
Source et informations complémentaires : www.br.de/fernsehen/bayerisches-fernsehen (de), www.testbiotech.org/sites/default/files (de)