Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Un nouveau label pour des maisons anciennes

Le nouveau label " Borghi alpini " : revitaliser au lieu de construire du neuf. © RainerSturm / pixelio.de

Le label " Borghi alpini " est attribué depuis peu dans les Alpes italiennes à des hameaux et villages sauvés de la ruine et revitalisés. Une mesure efficace contre la spéculation immobilière et la consommation des sols ?
L'Union italienne des communes de montagne UNCEM veut revitaliser 5000 bâtiments abandonnés dans les Alpes et les mettre en vente. Elle a créé à cette intention le label " Borghi alpini " (Villages alpins). Ces mesures doivent permettre aux propriétaires qui ne souhaitent pas utiliser leurs bâtiments de mieux les vendre à des personnes en quête de logement. L'objectif est également de stopper les constructions sur les terrains encore libres. Le label peut être demandé par les communes, mais aussi par les maîtres d'ouvrage, les entreprises, et tous ceux qui veulent investir dans la conservation des villages de montagne.
Actuellement, des hameaux et des villages entiers sont en cours de revitalisation. L'association recherche et teste les meilleures stratégies pour rénover à peu de frais et augmenter la valeur sur le marché des bâtiments rénovés. Les résultats économiques et sociaux des revitalisations seront présentés à partir de février 2014 sur un site web dédié au label.
Ce projet pour la conservation du bâti existant constitue un tournant dans les Alpes italiennes, marquées dans les décennies passées par les spéculations immobilières sur des bâtiments neufs, au profit des promoteurs.
Source et informations complémentaires :
www.uncem.piemonte.it/News.php?id=252 (it)