Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Changement climatique : printemps précoce, automne tardif

Des coupes minces d'échantillons de bois mettent en évidence l'influence du réchauffement climatique sur la croissance des arbres. <br/> © Christina_Schuster

Le changement climatique prolonge la période de végétation des forêts mixtes de montagne, avec des risques pour la nature et des avantages pour la sylviculture.
Le printemps arrive plus tôt, l'automne plus tard. Dans le cadre du projet " KLIMAGRAD ", des chercheurs ont observé sur la Zugspitzplatt/D l'allongement des périodes de croissance sous l'effet du réchauffement climatique. L'éclosion des bourgeons et la chute des feuilles sont influencés par le climat. Les scientifiques ont constaté sur plusieurs essences à des altitudes différentes que la période de végétation peut se prolonger de deux semaines lorsque la température augmente d'un degré. Les bourgeons du hêtre commun éclosent par exemple une dizaine de jours plus tôt. De tels changements sont des indicateurs significatifs du changement climatique. Ils peuvent entraîner des problèmes massifs au niveau de la pollinisation, ou une augmentation des risques de gels tardifs. Le printemps plus précoce et l'automne plus tardif font en revanche pousser plus vite les troncs des feuillus, ce qui constitue un avantage pour la sylviculture.
Pourtant, les feuilles des arbres ne repoussent pas toujours plus tôt lorsque le climat se réchauffe. Les arbres ont besoin de températures basses en hiver pendant leur période de repos. Si le climat est très doux, il leur faut des températures plus élevées pour fleurir au printemps.
Après la fin du projet " KLIMAGRAD ", les impacts du changement climatique sur la végétation des zones de montagne sont aujourd'hui observés dans le cadre d'études à long terme réalisées dans le nouveau réseau des " jardins botaniques arctiques et alpins ". Les jardins alpins sont situés dans les départements français des Hautes-Alpes, des Vosges et de Savoie, ainsi qu'en Bavière et dans les régions italiennes du Trentin et de la Vallée d'Aoste.

Source et informations complémentaires: http://oekoklimatologie.wzw.tum.de/index (en), www.tum.de/fileadmin/w00bfo/www/UEber_die (de)