Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Le Liechtenstein devient le premier " Pays de l'énergie " d'Europe

Le Liechtenstein à l'honneur : les 11 communes de la Principauté sont toutes labellisées " European Energy Award ". © CIPRA International

Toutes les communes du Liechtenstein sont aujourd'hui labellisées " European Energy Award ". Le Liechtenstein devient ainsi le premier " Pays de l'énergie " d'Europe. Une occasion à fêter - et pour la Principauté une invitation à intensifier sa politique de protection du climat.
Depuis le mois de novembre, les 11 communes du Liechtenstein sont toutes labellisées " Energiestadt " (" Cité de l'énergie "), la version helvétique du label " European Energy Award". Le Liechtenstein devient ainsi " Pays de l'énergie ", avant même la Suisse, qui arrive en deuxième position pour le nombre d'habitants vivant dans des villes labellisées (50 %).
Pour recevoir le label European Energy Award, les communes doivent mettre en œuvre un certain pourcentage d'actions destinées à améliorer l'efficacité énergétique dans les communes, regroupées dans six domaines spécifiques. La certification fait l'objet d'un nouvel audit tous les quatre ans et devient plus exigeante : alors que l'extinction partielle de l'éclairage urbain est encore relativement facile, il est plus difficile d'inciter la population à utiliser les transports publics. La labellisation de la totalité des communes du Liechtenstein est une opportunité pour la Principauté, selon Andrea Matt de la Ligue du Liechtenstein pour la protection de l'environnement (LGU). Les communes sont en effet désormais engagées dans un processus d'émulation, même si les exigences augmentent. " Et elles sont en compétition directe pour remporter la première la plus haute distinction, l'European Energy Award Gold. "
Les communes du Liechtenstein doivent unir en urgence leurs efforts pour lutter contre le changement climatique : le pays s'est fixé pour objectif de diviser par cinq ses émissions de GES d'ici 2020. Pour y arriver, chaque habitant du Liechtenstein doit économiser 1,4 tonnes de CO2, soit l'équivalent de 10 000 kilomètres effectués en prenant le vélo au lieu de la voiture. En comparaison : un Suisse ne doit parcourir à vélo que 5 000 kilomètres pour atteindre le même objectif.
Source et informations complémentaires : Liechtensteinische Gesellschaft für Umwelt (LGU) ; Volksblatt du 28.11.2012, p. 3