Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Comité de massif : prévoir et décider

Dans les Alpes françaises, le comité de massif assure la bonne coordination des actions publiques. © Alexandre Mignotte / CIPRA France

La Loi Montagne de 1985 a créé dans chaque massif montagnard français un « comité pour le développement, l’aménagement et la protection du massif » dit Comité de Massif. A l’instar des autres comités de massif, cette instance est dans les Alpes composée de trois collèges qui regroupent respectivement des représentant(e)s­des collectivités territoriales, des représentant(e)s des activités économiques et des représentant(e)s d’associations, de parcs nationaux et des personnalités qualifiées.
Le Comité de massif est un organisme consultatif, associé aux politiques de développement d’un massif donné. Il a pour objectif premier de faciliter la coordination des actions publiques et l’organisation des services publics dans le massif. Le Comité du massif alpin dépend de la Délégation à l’Aménagement du Territoire et à l’Action Régionale des Alpes (DATAR Alpes). CIPRA France est officiellement membre de ce comité. Le Comité du massif alpin est consulté sur de nombreux sujets dont notamment les projets d’unités touristiques nouvelles UTN qui génèrent souvent d’importants débats dans l’opinion publique. Depuis la Loi sur le Développement des Territoires Ruraux de 2005, il prépare le Schéma interrégional d’aménagement et de développement du Massif Alpin (SIMA). Ce document validé en juin 2006 définit les politiques interrégionales de massif pour 15 à 20 ans : c’est donc à la fois un outil d’aide à la décision et une vision prospective. Compte tenu de la montée en puissance de plusieurs phénomènes majeurs (changement climatique, transformations sociodémographiques, etc.) et d’évolutions réglementaires importantes, une actualisation de ce schéma a été conduite courant 2010-2011. CIPRA France, aux côtés d’autres associations dont Mountain Wilderness, a très largement participé aux travaux de réflexion et de rédaction, et a pu faire intégrer des éléments décisifs dans ce document d’orientation stratégique pour le massif alpin français.

Source : Alpenscène n° 96 (www.cipra.org/fr/alpmedia/publications/4960)