Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

De la route au rail : quelle marche à suivre ?

Transport dans les Alpes

L'étude ALBATRAS sur le transport de marchandises dans les Alpes : l'infrastructure existe, les instruments politiques appropriés aussi. © Harry Hautumm / pixelio.de

La bourse du transit alpin, le marché des droits d'émission ou les systèmes de péages différenciés pour les Alpes : dans le futur, ces instruments de politique des transports pourraient permettre de réduire le nombre de camions traversant les Alpes, à condition qu'ils soient appliqués à tout le territoire alpin. C'est l'une des conclusions de l'étude " ALBATRAS " publiée par l'Office fédéral suisse des transports.
21 scénarios sont analysés : plus les mesures sont strictes, plus le volume du fret transporté par le rail augmente. Les valeurs maximales pour le transfert modal seraient atteintes si en 2030 la croissance du fret alpin s'accompagnait d'une bourse du transit alpin très restrictive. Autres conclusions de l'étude : si le marché des droits d'émissions et le système de péages différencié ne sont appliqués qu'à la zone de la Convention alpine, les camions se contenteront d'emprunter d'autres itinéraires. La construction de nouvelles routes ne fera que renforcer les problèmes écologiques. Pour optimiser le degré d'utilisation des capacités des nouveaux tunnels ferroviaires comme le Brenner ou le Saint-Gothard, une nouvelle orientation politique est nécessaire dans le domaine des transports.
Les ministres des Transports des États alpins se réuniront au printemps 2012. D'ici là, deux autres études seront réalisées : il s'agit d'une part d'évaluer l'impact économique des trois instruments de politique des transports sur les territoires et sur le secteur des transports ; et d'autre part, la compatibilité de la bourse du transit alpin, du marché des droits d'émissions ou des systèmes de péages différenciés avec le droit applicable.
Source : www.bav.admin.ch/dokumentation/publikationen