Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Nouveautés

Un instant de répit pour le roi des cours d'eau alpins

Tagliamento : le dernier grand fleuve d'Europe centrale à s'écouler encore majoritairement sans entrave.

Tagliamento : le dernier grand fleuve d'Europe centrale à s'écouler encore majoritairement sans entrave. © Tagliamento

Aucun gravier ne sera extrait du Tagliamento. Du moins pour le moment. L'entreprise qui avait envisagé d'extraire plus d'un million de mètres cubes de matériaux entre Cimano/I et l'affluent Arzino a en effet retiré son projet.
Motif : les objections massives soulevées notamment par l'" Autorité de Bassin " compétente et par des associations environnementales.
Le prélèvement de gravier sur ce tronçon particulièrement précieux d'un point de vue écologique avait été justifié au nom de la protection contre les crues et de la sécurisation de la ligne ferroviaire longeant le fleuve. Comme le dénonce le WWF dans un document détaillé, le gravier du " roi des fleuves alpins " aurait ainsi dû être converti en monnaie sonnante et trébuchante, au nom soi-disant de l'intérêt public. Malgré ce répit, le Tagliamento reste menacé : il est prévu de construire des bassins de retenue, et la demande en gravier est forte.
Source : www.wwf.it/client/news_regionali (it)