Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Spectaculaire : le nouveau téléphérique du Mont-Blanc

Nouveau téléphérique du Mont-Blanc : prouesse technologique ou banalité touristique ?

Nouveau téléphérique du Mont-Blanc : prouesse technologique ou banalité touristique ? © CIPRA International

Coup de pelle pour le nouveau téléphérique de Courmayeur/I sur la Pointe Helbronner. Le colosse de verre et d'acier de plus de 100 millions doit remplacer, dans les quatre prochaines années, la ligne créée dans les années 1940 et 1950, pour une mise en scène encore plus spectaculaire du Mont-Blanc.
Les stations de départ, intermédiaire et d'arrivée seront également reconstruites avec des restaurants, un cinéma et un musée. Le téléphérique sera doté de cabines entièrement vitrées et pivotantes, qui pourront transporter 300 000 personnes par an de la station de départ à Entreves/I jusqu'à la pointe Helbronner, à 3 452 m d'altitude, soit quatre fois plus de visiteurs qu'aujourd'hui. Au niveau de la station d'arrivée, une plateforme de 14 mètres de diamètre, également tournante, sera érigée. Elle pourra être le point de départ d'une promenade sur le glacier et permettra d'admirer le massif du Mont-Blanc en sandales ou en talons hauts. Un ascenseur taillé dans la paroi de granit conduira les touristes jusqu'au refuge de Turin, à 3 335 m d'altitude.
Les défenseurs de la nature sont perplexes, pas seulement en raison des énormes quantités d'acier et de béton requises par ce projet de construction. Ils demandent une modernisation de la ligne qui n'accroisse pas la pression touristique déjà élevée supportée par ce massif.
Sources : www3.lastampa.it/costume/sezioni/articolo (it), http://mountainwilderness.it/mw/campagne (it)
Mots-clés associés : ,