Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Changement climatique : 15 % d'hydroélectricité en moins

" Hydrosolidarité " : les plaines impliquées dans la gestion durable de l'eau.

" Hydrosolidarité " : les plaines impliquées dans la gestion durable de l'eau. © Société d'économie alpestre

" Les Alpes sont certes le château d'eau de l'Europe, mais il fuit ! ". D'où la volonté affichée fin septembre, lors d'un congrès international à Megève/F (Haute-Savoie), de trouver des stratégies alternatives visant à mieux gérer cette ressource.
L'une des propositions les plus innovantes des Etats généraux de l'eau en montagne concerne l'" hydrosolidarité " : des mécanismes fiscaux permettraient d'impliquer les plaines dans l'enjeu du stockage de l'eau pour les régions de montagne. Le changement climatique a en effet pour conséquence que les précipitations qui tombent aujourd'hui sous forme de neige tomberont sous forme de pluie, que les montagnes ne pourront plus stocker l'eau et que le niveau des fleuves sera trop élevé en hiver et trop bas en été. Avec un impact économique et énergétique : d'ici 40 à 50 ans, la production d'hydroélectricité aura diminué d'environ 15 %.
Les conclusions des Etats généraux et la déclaration de Megève peuvent être téléchargés depuis http://eauenmontagne.org.
Source : www.lemonde.fr/planete/article/2010/09/25
Mots-clés associés : ,