Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Réforme des communes suisses : la durabilité grâce à la décroissance

Fusion de communes : le choix de la durabilité comme issue à la crise.

Fusion de communes : le choix de la durabilité comme issue à la crise. © Marzia Verona

Au 1er juillet 2010, le canton de Glaris/CH ne comptera plus que 3 communes contre 70 actuellement. Une chance pour un développement plus durable, car ce processus de simplification des structures devrait permettre une consolidation et une réflexion sur ce qui fait concrètement la qualité de vie régionale.
Les cantons de montagne que sont les Grisons et Uri ont déjà débattu, en 2009, de processus de décroissance planifiée. Dans le rapport rédigé à cet égard sur les " espaces à faible potentiel ", cette simplification est envisagée comme une chance pour l'avenir.
" Depuis 2000, la Suisse a enregistré pratiquement autant de disparitions de communes que de 1848 à 2000 ", écrit ainsi le quotidien Neue Züricher Zeitung (NZZ). Dans les régions à faiblement aménagées (et elles sont nombreuses dans les Alpes), le nombre d'habitants, d'emplois et d'activités économiques locales ne cesse de chuter depuis des décennies. En dehors des agglomérations, ce sont surtout les communes de petite taille qui se regroupent. Les communes du Glaris espèrent économiser près de six millions de francs suisses par an grâce à cette fusion communale.
Source :
www.nzz.ch/nachrichten/schweiz/der_kraftakt (del)