Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Tyrol du Sud : approbation de nouvelles pistes de ski par le gouvernement régional

Skipistenplan: Südtiroler Landesregierung ignoriert Umweltverträglichkeits-Beirat.

Skipistenplan: Südtiroler Landesregierung ignoriert Umweltverträglichkeits-Beirat. © Aktionsgemeinschaft Reischach für eine lebensWERTE Zukunft

Le gouvernement régional du Tyrol du Sud a entériné début juin les modifications du Plan régional pour les pistes de ski, et ainsi validé plusieurs projets controversés comme la jonction des domaines skiables " Helm " et " Rotwand " dans la Hochpustertal, ou encore le " projet Ried " sur le Kronplatz de Bruneck/I.
Avec sa décision, le gouvernement régional du Tyrol du Sud s'est très largement démarqué du Comité consultatif sur la compatibilité environnementale. CIPRA Tyrol du Sud ne s'explique pas " la légèreté avec laquelle le gouvernement a passé outre aux avis du Comité consultatif, qui a rendu une expertise négative pour la plupart des projets présentés. Il est évident que les intérêts économiques à court terme ont pris le pas sur la préservation de la nature et du paysage ". La Fédération de la protection de la nature et de l'environnement a donc décidé de retirer provisoirement son représentant du Comité consultatif.
Le " projet Ried ", qui prévoit la jonction du domaine skiable du Kronplatz au réseau ferroviaire, fait partie des dossiers litigieux. Il nécessiterait la construction d'une télécabine, de sept kilomètres de piste avec des canons à neige dont la majeure partie se situerait au-dessous de 1 500 mètres d'altitude, et d'un pont sur la Rienz. Les partisans du projet parlent de bilan écologique amélioré, ses détracteurs dénoncent des arguments fallacieux pour tenter de justifier l'extension du domaine du Kronplatz. Comme le déclare CIPRA Tyrol du Sud, " Avec la construction de la piste de Ried, un versant encore entièrement préservé du Kronplatz serait exploité, ce qui constituerait une grave atteinte au paysage ".
La seule obligation imposée par le gouvernement du Land au " projet Ried " est que la commune ne délivre pas de concession de construction avant la fin de la procédure de consultation de la population, prévue pour l'automne. 7 000 signatures ont été recueillies à l'automne 2009 contre le projet. Toutefois, les travaux de la nouvelle gare de Percha sont déjà achevés.
Source et informations complémentaires : CIPRA Tyrol du Sud, www.provinz.bz.it/lpa/service/news (de/it)
Mots-clés associés : ,