Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Oui à l' " autoroute ferroviaire " sous le Mont-Cenis

" Autoroute Ferroviaire Alpine " : une économie qui pourrait atteindre 20 000 tonnes de CO2.

" Autoroute Ferroviaire Alpine " : une économie qui pourrait atteindre 20 000 tonnes de CO2. © Nil / www.bahnpics.com

Fin mai, le Parlement français a donné son accord à l' " Autoroute Ferroviaire Alpine ", un service de ferroutage entre Aiton/F et Orbassano/I. La ligne de 175 km de long a été créée en 2003, à titre expérimental. Elle passe par le tunnel ferroviaire du Mont-Cenis, ouvert en 1871, dont les caractéristiques structurelles n'autorisaient jusqu'à présent que le transport sur remorques surbaissées.
Chaque année, quelque 23 000 poids lourds empruntent cet axe ; un chiffre qui devrait à présent être porté à 100 000, soit dix % du volume du trafic franco-italien empruntant le tunnel routier de Fréjus.
Sources : www.fne.asso.fr/com/cp_en_pdf_2/cp-110610.pdf (fr), www.assemblee-nationale.fr/13/pdf/rapports (fr)