Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Force hydraulique : pas au détriment de la nature !

La  Fédération autrichienne de l'environnement exige la classification de tous les espaces protégés en zones interdites à la production électrique et à la construction.

La Fédération autrichienne de l'environnement exige la classification de tous les espaces protégés en zones interdites à la production électrique et à la construction. © Gesellschaft für ökologische Forschung

WWF Autriche a mené, durant les deux premières semaines d'août, une campagne nationale intitulée " Ein Herz für Flüsse " (" Un cœur pour les fleuves ") afin de venir en aide aux fleuves et aux cours d'eau autrichiens. La manifestation a débuté sous une tente d'information installée à Vienne/A et a pris fin le 12 août à Klagenfurt/A après avoir visité les capitales de tous les Bundesländer. En toile de fond de cette campagne, les critiques formulées par de nombreuses organisations écologistes et par la Fédération autrichienne de l'environnement à l'encontre de la poursuite de l'exploitation des fleuves naturels autrichiens.
Depuis des années déjà, la Fédération autrichienne de l'environnement clame haut et fort que l'utilisation de la force hydraulique ne doit pas se faire au détriment de la protection de la nature. L'importance croissante accordée à la production d'énergie renouvelable est certes un facteur globalement positif dans le cadre du débat sur le changement climatique. Dans sa position de principe " Wasserkraft " (Force hydraulique), l'association rappelle toutefois que ce fait positif en soi conduit, en particulier pour ce qui est de la force hydraulique, à la mise en péril des derniers cours d'eau libres en Autriche. Il en résulte, dans chaque Bun-desland, un potentiel de conflit énorme et une hausse massive de la pression écologique sur les rivières et les fleuves. La loi sur le courant vert contribue dans une large mesure à ce phénomène en favorisant le boom discutable des usines hydrauliques, qu'elle a d'ailleurs en partie initié.
Pour la Fédération autrichienne de l'environnement, il est impératif et urgent d'imposer des limites écologiques à la tendance inquiétante de construction de nouvelles centrales hydrauliques, et de remplir les objectifs écologiques de la directive cadre sur l'eau (DCE) européenne. La préservation des derniers cours d'eau libres peut être assurée si l'on ne perd pas de vue les objectifs fondamentaux d'économie de l'énergie, de modernisation et d'accroissement de l'efficience des centrales hydrauliques existantes, et à condition de procéder à une évaluation sérieuse du potentiel hydraulique effectif.
Infos et sources : www.umweltdachverband.at/themen/wasser (de), www.umweltdachverband.at/fileadmin/user (de), www.umweltdachverband.at/fileadmin/user (de), www.ots.at/presseaussendung/OTS_20090811 (de)