Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Bourse du transit alpin : étude de faisabilité au plan européen

Il ne reste plus qu'à attendre de voir si la bourse du transit alpin sera mise en place au niveau européen.

Il ne reste plus qu'à attendre de voir si la bourse du transit alpin sera mise en place au niveau européen. © Gerd Altmann /Pixelio

Les ministres des transports suisse, autrichien, italien, allemand, français et slovène ont commandé une analyse approfondie sur l'introduction de la bourse du transit alpin. Lors de la rencontre interministérielle de Vienne/A, un organe a été chargé d'examiner les conditions préalables à la mise en œuvre de trois systèmes de régulation du trafic routier : bourse du transit alpin, échange des droits d'émission et concept " Toll plus ".
La CIPRA International se félicite de l'initiative des ministres des transports : depuis des années, elle est en effet favorable à une introduction rapide et systématique de la bourse du transit alpin au plan européen afin de parvenir au transfert requis du transport de marchandises de la route vers le rail. La bourse du transit alpin repose sur le principe d'un nombre limité de trajets de poids lourds à travers les Alpes, les droits correspondants pouvant être échangés sur la bourse hébergée sur Internet. L'association écologiste Alpen-Initiative a lancé l'idée de la bourse du transit alpin comme instrument de réduction du transport routier de marchandises via les Alpes. La faisabilité technique et la compatibilité économique d'une telle bourse ont été confirmées il y a plusieurs années déjà par une étude réalisée par des expert-e-s indépendant-e-s pour la Suisse.
Afin de réguler le trafic à travers les Alpes, les ministres des transports privilégient une démarche en trois phases, indique le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC). La première phase consiste à favoriser l'introduction de camions moins polluants. La deuxième phase prévoit l'harmonisation des redevances sur les poids lourds liées aux prestations (RDLP) perçues dans les autres pays alpins sur le niveau suisse. La mise en œuvre du concept " Toll plus " est ici envisagée. Le transfert du trafic grâce à des instruments de pilotage (tels que la bourse du transit alpin) constituera la troisième phase du projet.
Sources : Die Südostschweiz, 08/05/2009 ; Neue Zürcher Zeitung, 08/05/2009 ; www.cipra.org/fr/alpmedia/nouveautes/1691 (de/fr/it/sl)