Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Concours CIPRA cc.alps : 160 dossiers en lice pour les 100 000 euros

Solarzellen

Avec plus de 80 contributions, le thème de l'alimentation en énergie a été le plus représenté lors du concours cc.alps. © Rainer Sturm / PIXELIO

Le concours de cc.alps organisé à l'échelle des Alpes a suscité un vif intérêt : à la date limite de réception de dossiers, le 31 juillet, 160 personnes ou organisations des huit pays alpins avaient concouru, présentant des actions de gestion durable des conséquences du changement climatique. La remise des prix aura lieu le 6 novembre, à l'occasion du séminaire d'automne du salon de la construction de logements et de l'énergie qui se tiendra à Berne.
L'objectif consistait à attirer les meilleures actions de l'espace alpin en matière de climat. La CIPRA, la Commission Internationale pour la Protection des Alpes, réunira et récompensera ainsi, dans le cadre de son projet cc.alps, des idées exemplaires déjà mises en pratique. C'est la MAVA, fondation suisse pour la nature, qui finance le projet et par conséquent la dotation d'un total de 100 000 euros de prix.
L'Autriche a adressé 67 dossiers, la France et l'Italie plus de 30 chacune. L'intérêt a également été grand en Suisse et en Allemagne qui totalisent chacune 26 candidatures. On a comptabilisé 18 envois en provenance de Slovénie. Bon nombre de dossiers portent sur des actions transnationales.
Les critères de sélection résident dans des actions de protection du climat ou d'adaptation aux conséquences du changement climatique permettant de concilier les intérêts écologiques, sociétaux et économiques. La diversité des candidatures indique qu'il existe une large palette d'actions durables en faveur du climat au sein de l'espace alpin. Tous les dossiers ont été publiés sur www.cipra.org/cc.alps car l'un des principaux objectifs de cc.alps réside dans la multiplication et la mise en réseau de ce type d'actions et d'intervenants.
Le jury international comptera notamment des expert-e-s de la fondation MAVA, du FNP, l'Institut Fédéral Suisse de Recherches sur la Forêt, la Neige et le Paysage, et de Rhônalpénergie-Environnement (F). Des grands prix de 20 000 euros et des petits prix de 10 000 euros récompenseront les lauréats contribuant le plus à la protection du climat ou à l'adaptation aux conséquences du changement climatique. Il conviendra que les actions en faveur du climat, non contentes d'avoir des effets bénéfiques aux plans écologique, sociétal et économique, contribuent à une prise de conscience et qu'elles puissent être transférables à d'autres régions.