Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Nouvelle direction pour le Secrétariat de la Convention alpine

Marco Onida et Regula Imhof dirigeront le Secrétariat permanent de la Convention alpine à partir de 2007.
Réd. Les ministres de l'environnement réunis à Alpbach ont élu l'Italien Marco Onida comme Secrétaire général de la Convention alpine pour les quatre prochaines années. Ce juriste et économiste de 40 ans a travaillé jusqu'ici auprès de la Direction générale de l'environnement de l'Union européenne. La Suissesse Regula Imhof, âgée de 37 ans et ingénieure forestière de formation, a été nommée Vice-secrétaire générale. Ancienne directrice de la Liechtensteinische Gesellschaft für Umweltschutz, elle a ensuite dirigé un projet en Asie centrale dans le domaine du développement durable des régions de montagne.
Ces nominations ont mis fin à une situation provisoire qui durait depuis quatre ans. Le Français Noël Lebel avait été nommé Secrétaire général " ad interim " pour les deux premières années suivant la création du Secrétariat permanent - 2003 et 2004. Lors de la 8ème Conférence alpine en novembre 2004, on n'est pas parvenu à désigner un Secrétaire général ou une Secrétaire générale à l'unanimité requise. Le Vice-secrétaire général Ruggero Schleicher-Tappeser, de nationalité allemande, a donc dirigé le secrétariat en 2005 et en 2006 en qualité de " secrétaire général faisant fonction ".
Maintenant que l'Italie a payé une grande partie de ses dettes envers la Convention alpine, il faut espérer que le Secrétariat pourra travailler avec un effectif complet. L'Italie n'a réglé qu'en octobre 2006 ses contributions au Secrétariat permanent pour les années 2003, 2004 et 2005. L'Italie est un des pays possédant la plus grande partie des Alpes sur le plan de la superficie et de la population, c'est pourquoi elle doit réunir environ un quart du budget. Le fait que cet argent ait manqué au jeune secrétariat, a entraîné d'importantes difficultés du point de vue des ressources financières et humaines. L'Italie ne s'est pas encore acquittée de sa cotisation pour 2006 et celle-ci ne sera probablement payée qu'en 2007.
Mots-clés associés : ,