Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Les Alpes doivent devenir une région modèle pour la protection du climat

21/09/2006
La Commission Internationale pour la Protection des Alpes CIPRA demande l'établissement d'un Plan d'action de la Convention alpine pour la protection du climat. Les ministres de l'environnement des pays alpins et de l'UE qui prendront part à la "9ème Conférence alpine" des 8 et 9 novembre prochains à Alpbach (Tyrol), ont reçu de la CIPRA une lettre dans ce sens.
Les Alpes constituent une région particulièrement vulnérable aux changements pronostiqués, telles la hausse des températures moyennes ou l'augmentation du nombre d'événements météorologiques extrêmes. Les répercussions du changement climatique sur l'environnement, la société et l'économie sont déjà bien visibles. Cependant, la protection du climat n'est pas une seule fois mentionnée dans la Convention alpine ; parmi les protocoles d'application, seul celui consacré à l'énergie évoque le changement climatique et des mesures de précaution en rapport avec cette problématique.
Outre des stratégies de prévention, le plan d'action proposé aux parties contractantes de la Convention alpine par la CIPRA doit comprendre des stratégies d'adaptation et il doit être assorti de mesures concrètes et de dispositions contraignantes concernant leur échelonnement dans le temps. La CIPRA est convaincue que les Alpes - avec leurs ressources en bois, en eau, en soleil, en vent et en géothermie - possèdent le potentiel nécessaire pour devenir une région modèle pour la protection du climat, avec des objectifs bien plus ambitieux que ceux du protocole de Kyoto. En outre, il importe d'exploiter le grand potentiel d'économies d'énergie existant. Aux niveaux national et européen, cela exige des mesures politico-financières comme l'imputation réelle des coûts externes aux coûts de l'énergie, ce qui comprend également les coûts engendrés par le changement climatique, des dispositions législatives et normatives, comme par exemple la définition de standards minima, et des programmes d'encouragement. La CIPRA distingue différentes stratégies d'adaptation possibles, par exemple la vérification resp. l'établissement des cartes des zones exposées aux risques naturels ou la prise en compte de tous les investissements touristiques à moyen et à long terme sous l'aspect du changement climatique. Les revendications de la CIPRA sont formulées dans une Résolution que l'on peut télécharger sous www.cipra.org (de/fr/it/sl/en).