Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Monviso/Monte Viso (IT-FR)

Un projet exemplaire de coopération transfrontalière entre deux parcs régionaux

La Réserve de biosphère transfrontière du Mont Viso s’étend de part et d’autre de la frontière franco-italienne, dans le Piémont côté italien, et dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur sur le versant français. Ce territoire qui s’étage de 450 mètres à 3 841 mètres d’altitude abrite notamment les sources du Pô, qui prend naissance dans le village de Pian del Re et traverse le nord de l’Italie d’Ouest en Est avant de se jeter dans la mer Adriatique. Caractérisé par la présence de différents étages altitudinaux et de nombreuses topographies de paysage, ce territoire abrite une grande variété d’habitats pour la faune, la flore et l’être humain.

Officialisée en mai 2013, la Réserve de biosphère du Mont Viso doit sa classification à la collaboration des parcs régionaux du Pô Cuneese/I et du Queyras/F. Par ailleurs, côté italien, de de nombreux petits parcs et sites protégés ont été regroupés pour former le parc Monviso en 2016. La création de la réserve est un succès.

Comme dans bien des cas, la création de la Réserve de biosphère ne s’est pas faite sans heurts ni résistances au niveau communal et régional. La seule ombre au tableau pour les environnementalistes italiens : une grande partie du Val Pellice n’est pas intégrée dans le nouveau périmètre. Cette petite vallée située au nord du Mont Viso à la frontière française France est au cœur d’une zone stratégique pour la Réserve de biosphère. Craignant que la classification du territoire n’entrave le développement local, les élus municipaux ont refusé d’adhérer à la nouvelle entité.

www.monviso.eu (it), www.parcomonviso.eu (it), www.pnr-queyras.fr

Carte interactive