Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Communiqués

Des jeunes à la découverte des métiers et des conditions de vie en montagne

Rencontre avec un guide de la réserve naturelle Ristolas Mont Viso © CIPRA France

L’AJITOUR* a permis à dix jeunes de découvrir les métiers de la montagne et la vie dans les Alpes. Retour sur cinq jours d’immersion dans le Queyras, à la frontière avec l’Italie, rythmés par des échanges entre les jeunes et les professionnels du territoire.

L’AJITOUR au cœur du développement durable

Durant une semaine, dix jeunes de 19 à 26 ans, originaires de la ville ou de la montagne se sont retrouvés en immersion dans le Queyras. Accompagnés par EDUC’Alpes* et CIPRA France*, ils ont pu rencontrer une vingtaine de professionnels dans des domaines d’activité variés (accompagnateur en montagne, gardienne de refuge, bergère, artisans, agents territoriaux…). Ces professionnels ont partagé leur passion du métier et du territoire. Ils ont également fait part de la très bonne saison estivale 2020 tout en s’inquiétant d’un rythme de travail soutenu et difficile physiquement. Les limites d’accueil des touristes sur le territoire et la pression sur les milieux ont été abordés. Le Queyras se situant à la frontière avec l’Italie et le Mont Viso, le développement durable constitue donc un enjeu fort de la coopération transfrontalière Queyras/Italie.

Du projet de métier au projet de vie

Une grille d’entretien définie par les jeunes au démarrage de l’AJITOUR leur a permis d’interroger les professionnels sur l’exercice de leur métier : cursus, quotidien, salaire, etc. Les professionnels ont formulé des conseils aux jeunes et surtout transmis leur énergie et motivation. « L’essentiel à mon sens c’est d’être passionné et faire surtout un métier que tu aimes car on passe beaucoup de temps dans notre travail » témoigne Ludivine, éducatrice nature et bergère.

Si la plupart des professionnels rencontrés se situent dans le modèle économique dominant, quelques expériences et notamment la visite d’une ferme a permis d’éveiller la curiosité des jeunes sur l’existence d’une économie plus sobre (faire mieux avec moins).

Entre temps de rencontres formelles et échanges informels au cours des repas et des randonnées, l’AJITOUR a glissé de réflexions centrées sur les métiers vers les conditions de vie dans les Alpes et le projet de vie. Noémie, participante, explique que l’AJITOUR lui a permis « d’élargir [s]es horizons professionnels et de découvrir par exemple le métier de gestionnaire de gîtes ». « Ça permet de savoir comment trouver un équilibre entre ce qu’on a envie pour son mode de vie et aussi le métier qu’on veut faire » témoigne Sidonie, autre participante.

Interpellation des professionnels et suites données

Un temps de synthèse a permis au groupe de faire part de ses motivations, de ses observations et de ses questionnements aux professionnels du territoire en charge de l’accueil des jeunes. Quel accès au logement pour les jeunes sur le territoire ? Quelle prise en compte de l’environnement par le territoire, critère important pour certains dans l’idée d’une installation.

Un article sur l’AJITOUR est paru dans la newsletter alpMedia. Les résultats de l’AJITOUR, ainsi que deux autres dispositifs dont la Caravane des possibles portée par le CREFAD* Auvergne, seront présentés et feront l’objet de réflexions complémentaires durant la Semaine Alpine qui se tiendra à Nice du 9 au 11 décembre 2020 en parallèle du Forum de la SUERA* et de la rencontre des Ministres de la Convention alpine (à confirmer). Une vidéo dans plusieurs langues alpines sera prochainement disponible.

AJITeR : Croiser les regards entre les jeunes et les territoires

Les Alpes connaissent un vieillissement de la population. Donner la possibilité aux jeunes de rester vivre en montagne et à d’autres de s’y installer pour développer leurs projets constitue un enjeu majeur pour le maintien de montagnes vivantes. Le projet AJITeR* se fixe pour objectif de capitaliser et de mener des expérimentations autour de l’accueil des jeunes adultes et de leurs initiatives en territoires ruraux. Les jeunes portent des initiatives, les collectivités proposent des dispositifs d’accueil ; un des enjeux d’AJITER est de croiser les regards afin que les collectivités puissent mieux répondre aux besoins des jeunes.

L’ADRETS* est chef de file du projet AJITeR qui réunit quatre autres associations CIPRA France, le CREFAD* Auvergne, l’UFISC* et le RECCA*. Ce projet bénéficie d’un financement du Réseau Rural National et du Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER) ; ainsi que du Comité de massif des Alpes pour certaines actions de CIPRA France.

La plateforme du projet AJITeR : https://www.ajiter.fr

*Lexique et sigles :

  • ADRETS : Association pour le Développement en Réseau des Territoires et des Services
  • Projet AJITeR : Faciliter l’Accueil des Jeunes Adultes et leurs Initiatives en Territoires Ruraux
  • AJITOUR : un eductour est un « voyage de découvertes » qui dans le cadre du projet AJITeR a pris le nom d’AJITOUR
  • CIPRA France : délégation française de la Commission Internationale pour la Protection des Alpes contribue à la mise en œuvre du développement durable à travers l’arc alpin, voir encadré
  • CREFAD Auvergne : Centre de Recherche d’Etude de Formation à l’Animation et au Développement
  • EDUC’Alpes : Le réseau des acteurs de l’éducation à la montagne dans les Alpes françaises
  • RECCA : Réseau des Cafés Culturels et Cantines Associatifs
  • SUERA : Stratégie de l’Union Européenne pour la Région Alpine. La France en assure la Présidence en 2020 et 2021.
  • UFISC : Union Fédérale d’Intervention des Structures Culturelles
Archive

Vous trouvez les communiqués de presse de 2009 et plus tôt dans l’archive.