Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Transfert de connaissances sur la co-adaptation de l'Homme et du loup dans la région Alpine

Le retour des grands carnivores entraîne un renforcement des fronts entre les différents groupes d'acteurs. Parmi les grands carnivores qui sont de nouveau établis dans les Alpes, le loup est l'animal le plus répandu et donc le plus discuté. C'est un animal qui est habitué à franchir les frontières, vivant aussi bien dans les zones sauvages que dans le paysage culturel. Par conséquent, il est un compagnon et influenceur des processus sociaux et culturels depuis des temps immémoriaux. Dans ce projet, la CIPRA se charge de collecter, de traiter, de mettre à disposition et de diffuser des connaissances sur la co-adaptation de l'Homme et du loup dans les Alpes.

La co-adaptation fait référence aux processus mutuels d'adaptation qui ont inévitablement lieu des deux côtés. Le loup développe des stratégies pour vivre le mieux possible dans une nature dominée par l'Homme. L'Homme, quant à lui, développe des stratégies pour maintenir ses pratiques culturelles et économiques et les rendre rentables (économie alpine, élevage de moutons, tourisme, etc.) même après le retour des loups dans la région alpine.

Objectifs : Créer une vue d'ensemble des activités et des stratégies de la coexistence de l'Homme et du loup dans l'Espace alpin au cours des dernières années: Quelles sont les principales conclusions et expériences ? Quels sont les défis sociaux, économiques, politiques et écologiques que nous devrons relever plus intensément à l'avenir ? Où sont les "lacunes" qui ont jusqu'à présent reçu trop peu d'attention à certains endroits ?

Méthode : Au total, une quarantaine d'entretiens seront menés avec des personnes de tous les pays alpins qui ont une longue expérience de la vie commune avec le loup. Les domaines suivants sont couverts dans les entretiens : Recherche scientifique, politique et administration, acteurs/actrices locaux (pastoralisme/élevage/chasse/garde forestière). Nous essayions de considérer les différents niveaux d'action (local, régional, national, international (avec limitations)).

 

Durée du projet : Février 2020 - février 2021

Partenaires : CIPRA International travaille en étroite collaboration avec CIPRA Allemagne, CIPRA Italie et CIPRA France.

Résultats : Rapport avec des conclusions et des recommandations d'action qui sont pertinentes pour toutes les régions de l'Espace alpin et qui aident en particulier là où le loup se répand et s'établit.

En fonction des résultats de ce projet fondamental, un projet de réalisation est recherché pour soutenir le transfert de ces stratégies de co-adaptation entre les pays et les régions.

Financement : Avec le soutien du ministère fédéral de l'environnement, de la protection de la nature et de la sécurité nucléaire en Allemagne et des fondations suisses Temperatio et Unaterra.

 

Contactez

Marion Ebster
Chef de projet
Courriel:

 

 

 

 

Mots-clés associés : ,

Financement

Carte interactive