Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

AMIGO – Mobilité pendulaire active

Des entreprises pilotes incitent leurs salarié·e·s à opter pour des modes de transport actifs. (c) Energieinstitut Vorarlberg

Réduire le trafic routier transfrontalier et encourager la mobilité active : tel est l’objectif du projet Interreg Amigo.

Le projet « Amigo – Intégrer la mobilité active des personnes dans les programmes de santé des organisations » développe des mesures destinées à encourager la mobilité active des travailleurs transfrontaliers. Ces mesures sont ensuite testées et analysées dans des entreprises pilotes de la région Alpes rhénanes – Lac de Constance – Haut-Rhin. Sur la base de ces résultats, l’équipe du projet formule des recommandations politiques et systémiques à l’attention des acteurs institutionnels, afin de favoriser des modes de transport durables et positifs pour la santé.

Le défi : une mobilité active pour les trajets domicile-travail

De nombreuses entreprises disposent de programmes de gestion de la santé, avec en particulier un volet prévention, et parfois aussi la possibilité de pratiquer des activités sportives (par ex. salle de fitness dans l’entreprise, etc.). La promotion de la mobilité active dans les déplacements domicile-travail n’est en revanche presque jamais abordée dans les programmes de santé existants. Or, dans le même temps, les routes de la région sont complètement saturées aux heures de pointe, ce qui pénalise l’accessibilité des sites pour les personnes et les marchandises et impacte fortement la qualité de l’air. Des analyses montrent qu’environ 70 % des salarié·e·s habitent à moins de 15 kilomètres de leur lieu de travail, mais qu’ils ou elles ne sont pas plus de 10 % à aller au travail à pied ou à vélo.

Expérimenter de nouveaux comportements

Dans le cadre du projet, des mesures expérimentales sont mises en œuvre dans différentes entreprises pilotes pour vérifier leur efficacité sur le terrain. Ces mesures sont destinées à inciter les salarié·e·s à prendre le vélo ou le bus pour aller au travail, à se déplacer à pied pour rester en forme, ou à faire usage du covoiturage. Les activités sont accompagnées par un comité consultatif composé de spécialistes de la santé, de la mobilité et de l’économie comportementale, qui apporte un soutien scientifique au projet. 12 entreprises pilotes au minimum élaborent avec le soutien des partenaires du projet et du comité consultatif des solutions pour relier les plans de gestion de la mobilité aux programmes dédiés à la santé. Les partenaires du projet analysent également les volets ‘gestion de la mobilité en entreprise’ et ‘promotion de la santé en entreprise’ au niveau institutionnel, et formulent des propositions d’amélioration par le biais de recommandations politiques et systémiques.

 

Objectifs

  • Amélioration de la coopération institutionnelle sur le territoire du projet.
  • Amélioration de la santé des salarié·e·s et de la population en général.
  • Renforcement de l’attractivité de la région et des entreprises pour la main d’œuvre qualifiée.
  • Promotion d’une mobilité plus respectueuse de l’environnement sur les itinéraires domicile-travail.
  • Amélioration de la qualité de vie grâce à la réduction de la pollution atmosphérique et du bruit.
  • Délestage des infrastructures de transport.

Données du projet

  • Durée du projet : 1er juin 2019 – 30 juin 2022
  • Budget total : 493 080 €
  • Financements Interreg : 97 316 € (UE), 54 267 € (Suisse)

Partenaires

  • Institut de l'énergie du Vorarlberg, Autriche (chef de file)
  • aks Gesundheit GmbH, Autriche
  • Canton de Saint-Gall, Suisse
  • Office de la construction et des infrastructures du Liechtenstein (représenté dans le projet par CIPRA International en tant que mandataire)

Contact

Jakob Dietachmair
CIPRA International
eMail

Box des navetteurs

Votre boîte à outils pour la gestion de la mobilité en entreprise :