Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Point de vue

  • Point de vue : Le changement climatique n’est pas démocratique !

    Pluies intenses et inondations, vagues de chaleur et feux de forêt : les régions de montagne, plus que d’autres, sont de plus en plus confrontées à de tels phénomènes, alors qu’elles ne sont pas les principales responsables du changement climatique. Ce n’est pas très démocratique. Et pourtant, nous devons tous faire notre part pour freiner le changement climatique, affirme Francesco Pastorelli, directeur de CIPRA Italie.

    En savoir plus…

  • Point de vue : Faisons cause commune pour la jeunesse de la région alpine

    Le Conseil des jeunes de la CIPRA, le Parlement des Jeunes de la Convention alpine, le groupe de travail sur la jeunesse du Comité de massif alpin en France et, depuis 2021, le Conseil des jeunes de la SUERA : tous impliquent les jeunes dans les décisions politiques. Il est maintenant temps de poursuivre dans cette voie ensemble, déclarent Jean Horgues-Debat (Président de CIPRA France) et Julika Jarosch (Chargée de mission à CIPRA France).

    En savoir plus…

  • Point de vue : L’eau ne tolère aucune résistance

    À l’instar d’autres régions du monde, les Alpes sont le théâtre d’événements météorologiques extrêmes de plus en plus fréquents. La crise climatique accélère cette évolution. Pourra-t-on résoudre le problème en construisant toujours plus de digues, plus d’ouvrages de protection, ou plus de centrales électriques pour répondre aux besoins croissants en énergie ? Pour Kaspar Schuler, directeur de la CIPRA et co-auteur de la nouvelle position de la CIPRA sur l’énergie hydraulique, nous devons œuvrer avec la force de l’eau, et non contre elle.

    En savoir plus…

  • Point de vue : Préserver les paysages alpins pour un développement maîtrisé

    Les territoires de montagne sont de plus en plus aménagés : même le parc national du Triglav en Slovénie est menacé. Un projet d’électrification du refuge de la Kredarica, le refuge le plus élevé de Slovénie, entraînerait l’ouverture d’un grand chantier au cœur du parc national. Katarina Žakelj, directrice de CIPRA Slovénie, demande des réponses plus durables à l’afflux croissant de touristes en montagne.

    En savoir plus…

  • Point de vue : Nous avons besoin d’un billet transalpin pour les transports en commun

    Teaser

    École à distance, arrêt des bus et des trains, frontières fermées : la crise du coronavirus a paralysé des domaines de la vie auxquels nous avons peut-être accordé trop peu d’attention jusqu’à présent. Un billet transalpin pour les transports publics pourrait résoudre un grand nombre de ces problèmes, affirme Rok Brišnik. L’étudiant en histoire et géographie de l’université de Ljubljana/SI est membre du Conseil des jeunes de la CIPRA (CYC).

    En savoir plus…

  • Point de vue : participer aux décisions pour un Rhin alpin vivant

    Teaser

    Sur la partie de son parcours située aux confins du Liechtenstein, de l’Autriche et de la Suisse, le Rhin alpin est emprisonné dans un corset. Un projet commun signé par les trois pays il y a plus de dix ans prévoit de lui redonner plus de place. Jusqu’à aujourd’hui, rien n’a été fait. Les améliorations des eaux prévues dans la législation ne pourront être mises en œuvre que si elles bénéficient d’un large consensus, et si elles s’appuient sur une démarche participative permettant aux organisations environnementales de participer aux décisions, affirme Elias Kindle, directeur de CIPRA Liechtenstein.

    En savoir plus…

  • Point de vue : Pour un changement culturel dans le trafic de transit

    Teaser

    Le commerce a joué un rôle décisif dans le développement culturel et sociétal des Alpes. Or, le trafic de transit profite aujourd’hui pour l’essentiel à des régions situées en dehors de l’Arc alpin. Pour bannir le bruit et les gaz d’échappement des vallées alpines, une directive européenne édulcorée ne suffit pas. Un plaidoyer de Stephan Tischler, président de CIPRA Autriche.

    En savoir plus…

  • Point de vue : Le paysage est malheureusement épuisé !

    Teaser

    16 terrains de football bétonnés chaque jour : en Bavière comme dans de nombreux pays alpins, la consommation des sols est énorme. Pour que les générations futures puissent encore disposer de sols libres, la protection des paysages ne doit pas se concentrer uniquement sur les espaces protégés, exige Uwe Roth, directeur de CIPRA Allemagne.

    En savoir plus…

  • Point de vue : Un plaidoyer pour des villes plus colorées

    Teaser

    Le coronavirus a mis en évidence l’importance des espaces récréatifs de proximité pour notre bien-être. Plus de 70 % de la population alpine vit dans des villes. Pour Magdalena Holzer, responsable de projets à CIPRA International, le potentiel d’action est particulièrement important dans les espaces urbains.

    En savoir plus…

  • Point de vue : Place à la volonté d’agir de la jeunesse !

    Teaser

    Au cours des deux dernières années, nous avons assisté à une évolution que l’on pourrait qualifier de révolution culturelle verte. Quelle que soit notre position à son égard, que nous la soutenions ou que nous la rejetions, nous ne pouvons pas l’ignorer. C’est nous, les jeunes, qui l'avons rendu possible, et nous voulons aujourd’hui être impliqués dans les décisions, exige Sofia Farina du Conseil des jeunes de la CIPRA.

    En savoir plus…