Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Climalp

 

Plus gros consommateur d’énergie (43% de l’énergie finale totale), le secteur du bâtiment produit ¼ des émissions nationales de gaz à effet de serre. Avec une croissance annuelle de 37 millions de m3, les 43% boisés de l’espace alpin sont un potentiel d’économie d’énergie et de création de valeur ajoutée considérable.

C'est pourquoi le projet Climalp s'attache à promouvoir la construction de bâtiments énergétiquement efficients dans l’espace alpin, construits en bois régional. Mais cela implique entre autre la structuration des filières bois et construction et l’adaptation des documents d’urbanisme.

Par le projet Climalp, la CIPRA entend favoriser la mise en application des protocoles « Énergie » et « Forêts de montagne » de la Convention alpine, et mettre en lumière l’impérieuse nécessité de développer des nouvelles formes architecturales pour un développement durable de l’espace alpin.
L’objectif de la construction passive est de réduire au maximum le bilan énergétique et environnemental global du bâti.
Le projet Climalp aide toute personne physique ou morale à réaliser une construction ou une rénovation efficiente sur le plan énergétique en utilisant des matériaux en bois régional.

Le projet Climalp a pour vocation première la mise à disposition (création d’une banque de données) et la diffusion d’informations (mise en réseau). Conseils scientifiques, techniques, réglementaires ou encore méthodologiques sont ainsi prodigués. Sites Internet, conférences publiques, plaquettes, expositions, voyages d’études sont autant d’outils de communication et de sensibilisation coordonnés par la CIPRA pour atteindre les objectifs de Climalp.