Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Bonnes pratiques

La participation au pouvoir

Saillans, au pied des Trois Becs. (c) Manon Wallenberger, CIPRA International

Une liste citoyenne à Saillans/ F a changé la façon de faire de la politique.

A Saillans, une commune d’un peu plus de 1300 habitants, un groupe de citoyens au pouvoir depuis 2013, met en œuvre un modèle de gouvernance collégiale et participatif pour élaborer la politique locale. « La liste a marché parce qu’il y avait des anciens et des nouveaux habitants. De vingt à soixante-dix ans. C’était divers » raconte Sabine Girard, élue de la commune. Lorsqu’elle parle de l’expérience de sa commune, l’enthousiasme est contagieux. La chercheure qui travaille sur les questions de participation, n’a pourtant pas été à l’initiative de l’évènement public qui a tout initié en 2013.

Quelques années avant, un centre commercial devait être construit à la périphérie de la ville : c’était une décision prise unilatéralement par le maire de l’époque. Las de ces méthodes peu transparentes, les habitants se sont mobilisés et ont fait échouer le projet. Quelques mois plus tard, nait l'association Pays de Saillans Vivant pour continuer à informer les habitants sur ce qu’il se passe au Conseil municipal mais aussi au conseil intercommunal. Quelques un·e·s parmi eux prennent l’initiative en 2013 d’organiser des réunions de travail pour préparer les nouvelles élections. A l’aide d’outil très simples d’intelligence collective issues de l’éducation populaire, ils proposent aux habitants de dresser un bilan partagé de la situation de la ville, et de proposer des idées d’améliorations sur la base de cette analyse. Plus de 120 citoyens participent.

Cela constituera la base du programme de la future équipe municipale. Sabine se rend à une première réunion par curiosité. « On ne savait pas qui était derrière tout ça, mais c’était ouvert à tou·tes », et la première réunion a si bien marché, que la deuxième a amené encore plus d’une centaine habitants à réfléchir collectivement à l'avenir de la municipalité. « A l’issue des réunions, on s’est demandé qui voulait se lancer dans l’aventure et candidater pour la mairie ». Une vingtaine de personnes qui ne se connaissaient pas nécessairement avant ont répondu présents. La tête de liste n’a été désignée qu’après avoir peaufiné le modèle de gouvernance et la méthode de participation proposée aux habitants. Elue avec 56,77 % des voix, l’équipe citoyenne est diverse et sans parti, et s’apprête aujourd’hui à renouveler l’aventure, alors que des citoyens curieux et engagés viennent de toute la France s’inspirer de l’expérience.

En savoir plus:
www.mairiedesaillans26.fr/gouvernance-collegiale-et-participative, https://reporterre.net/A-Saillans-les-habitants-reinventent-la-democratie, www.bipar.de/saillans-experiment-partizipativer-demokratie-frankreich (de), www.lrb.co.uk/v41/n06/fleur-macdonald/in-saillans (en), www.revue-urbanites.fr/entretien-saillans, https://vacarme.org/article3074.html

Mots-clés associés :

Portrait

Quoi : Saillans, un village participatif drômois

Qui : Sabine Girard, élue de la commune et chercheure à l’IRSTEA

Où : Saillans, Drôme, France

Quand : depuis 2014

Comment : Elections municipales

Transférabilité : oui