Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Bonnes pratiques

Des espaces de coworking au « sentier climatique »

Les espaces de coworking de la Basse-Engadine permettent de profiter toute l’année des offres touristiques de la vallée. © miaEngiadina

La Basse-Engadine en Suisse montre comment une vallée alpine peut développer de nouvelles stratégies pour favoriser le tourisme durable.

« La Basse-Engadine est un territoire préservé, idéal pour se ressourcer, booster sa créativité et faire le plein d’idées neuves », explique Jon Erni, fondateur de l’initiative « MiaEngiadina » dans « l’Engiadina Bassa », nom de la vallée en rhéto-roman. Jon Erni a grandi à Scuol en Basse-Engadine, tout près du triangle frontalier Italie-Autriche-Suisse, entre l’Inn et les contreforts des Alpes rhétiques. Très attaché à son territoire, il a lancé l’initiative « miaEngiadina », qui propose des espaces inspirants pour travailler en montagne, loin des murs du bureau.

Différents espaces de travail partagé comme celui du village de Ftan ou le futur centre de collaboration et de partage « InnHub », qui ouvrira ses portes en 2022 dans le village de LaPunt, favorisent le travail en équipe et l’émergence d’idées neuves. Les locaux sont de plus en plus utilisés durant les mois d’automne, période de faible affluence touristique en Basse-Engadine. Au début du projet, la population était plutôt sceptique, mais entre-temps les choses ont changé. « Aujourd’hui, le soutien de la population est très fort », déclare Jon Erni.

Les touristes qui partent avec des écouteurs à l’assaut de la petite colline où se dresse l’église de Scuol suivent probablement le sentier audio-guidé « myclimate Audio Adventure », dédié à la protection du climat. Un circuit de deux heures reliant Scuol et Nairs le long de l’Inn présente trois histoires différentes disponibles via une appli smartphone. « En tant que territoire de montagne situé en marge et au cœur du Parc National Suisse, nous avons commencé très tôt à nous mobiliser pour préserver cette richesse naturelle », explique Madeleine Papst, responsable du service médias de l’agence touristique « Engadin Scuol Samnaun Val Müstair ». En coopération avec la Haute école spécialisée de Lucerne et quatre autres destinations touristiques, la Basse-Engadine a développé un guide pour la commercialisation et le développement d’offres de vacances soutenables. Les espaces de coworking et le « sentier climatique » sont des exemples de ce type d’offres.

 

En savoir plus :

www.miaengiadina.ch (de)

www.scuol-zernez.engadin.com (de, en)

 

Télécharger le Guide du tourisme durable :

www.hslu.ch/de-ch/wirtschaft/institute/itw/tourismus/tourismus-und-nachhaltige-entwicklung/projekt-nachhaltige-tourismusangebote/ (de)

Mots-clés associés : , ,

Portraits

Quoi: espaces de coworking en montagne, InnHub LaPunt, déploiement de la fibre optique

Qui: « miaEngiadina »

Où: Engadine/CH

Quand: depuis 2017

Comment: dans un territoire périphérique comme la basse-Engadine, l’éloignement des centres économiques, l’exode des jeunes, la perte d’emplois et la dépendance vis-à-vis du tourisme qu’elle entraîne sont autant de défis auxquels le projet « miaEngiadina » tente de faire face. Il propose des espaces inspirants et des postes de travail temporaires aux entrepreneurs et aux « digital nomades ». L’initiative « miaEngiadina » a inscrit en 2015 dans sa Charte quatre des 17 objectifs de développement durable de l’ONU

Transférabilité: dans tout l’arc alpin. Pour en savoir plus, contacter l’équipe de « miaEngiadina » au +41815080505 ou par mail à l’adresse info@miaEngiadina.ch.

 

Quoi: Guide du tourisme durable, différents projets de développement durable

Qui: Agence touristique « Engadin Scuol Samnaun Val Müstair »

Où: Engadine/CH

Quand: depuis sa création en 2010

Comment: différentes initiatives pour la promotion du tourisme soutenable. Le territoire s’est vu décerner en 2011 le « Milestone Award » pour ses initiatives exemplaires en faveur du développement durable.

Transférabilité: des idées telles que le « sentier climatique » peuvent être réalisées dans toutes les Alpes. Le Guide du tourisme soutenable est disponible en ligne.