Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Résultats de recherche

Il y a 182 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Filtrer les résultats
Type d'élément









Éléments créés depuis



Trier par pertinence · date (le plus récent en premier) · alphabétiquement
Ce n'est pas parce que le printemps est là que le marché des pesticides doit être florissant !
Les pesticides inondent les parcelles cultivées, mais pas seulement. On les trouve également en zone urbaine, comme dans les jardins privés et les espaces verts publics. Expope, une étude française, a mis en évidence des traces de pesticides sur les mains et dans les urines d'enfants vivant en milieu urbain. 87 % des familles citadines étudiées ont en outre déclaré utiliser au moins un type de pesticide par an.
Rattaché à Nouveautes
Ce qui compte pour la biodiversité dans les Alpes
Une équipe de chercheurs internationale a identifié les 50 questions les plus importantes pour la connectivité écologique dans les Alpes. Ces questions doivent permettre à la recherche, aux financeurs et aux projets d'avancer dans le même sens. Quels sont les aspects vraiment importants pour l'Arc alpin ?
Rattaché à Nouveautes
CH : heureux événement attendu chez des gypaètes barbus
Plus de 100 ans après l'extermination du gypaète barbu, pour la première fois deux couples ont donné naissance à une couvée cet hiver dans les Alpes suisses. Le gypaète a été exterminé à la fin du 19ème siècle avec des armes à feu et des appâts empoisonnés.
Rattaché à Nouveautes
Changement climatique : la tordeuse du mélèze grignote moins de mélèzes
Tous les huit à dix ans, de nombreux mélèzes brunissent dès le début de l'été. Responsable : la tordeuse du mélèze, dont la population augmente alors drastiquement. Les chenilles se nourrissent des aiguilles nouvelles, qui une fois mangées se dessèchent. Les mélèzes sains surmontent sans difficulté cet envahissement cyclique.
Rattaché à Nouveautes
CIPRA - Déclaration de l'eau de Martuljek, Slovénie
Moins de 10% des quelques 10'000 km de rivières des Alpes se trouvent encore dans un état naturel. Tel est le résultat décevant d'une étude effectuée à la demande de la Commission Internationale pour la Protection des Alpes (CIPRA) par le Centre International pour l'Environnement Alpin (ICALPE) à Chambéry, en collaboration avec l'Université de Grenoble. Les résultats varient entre 2 et 7% selon les pays, seule à la France possédant encore 18% de rivières alpines à l'état naturel. Pas une seule des principales rivières des Alpes n'est aujourd'hui naturelle sur l'ensemble de son cours. Moins de 10 d'entre elles ont encore un lit naturel sur plus de 15 à 20 kilomètres. Pour cette raison, les participants au Congrès 1990 de la CIPRA à Martuljek/Slovénie demandent aux gouvernements des Etats et pays alpins de décréter un moratoire de 10 ans comme délai de réflexion pour toute construction sur les parties de rivières encore intactes. Le but consiste à créer un réseau de biosphères pour les paysages de rivières sauvages couvrant l'ensemble de l'arc alpin. Les sections de rivières recensées dans l'étude de l'ICALPE en constituent l'ossature. Les possibilités de réaménagement naturel des sections de liaison les plus perturbées sont à étudier et à réaliser.
Rattaché à Positions
Comment favoriser la biodiversité dans l'Arc alpin ?
Il faut donner davantage de poids à l'écologie dans la politique agricole si l'on veut préserver la biodiversité dans les Alpes.
Rattaché à Nouveautes
Conférence des régions transfrontalières sans OGM
Les 10 et 11 mars 2006 aura lieu à Bregenz/A une conférence internationale réunissant les "régions sans OGM". Ce sera l'occasion d'échanger des informations et des expériences récentes et de coordonner les stratégies d'action régionales.
Rattaché à Nouveautes
Connectivité des habitats dans les Alpes : des solutions futées
Le projet " Continuum écologique " vient de publier un catalogue de mesures susceptibles d'améliorer la connectivité écologique dans l'espace alpin. Ce catalogue montre par exemple comment l'extensification de l'utilisation des terres agricoles, les mesures de protection des espèces le long des voies de circulation ou les synergies avec le secteur du tourisme peuvent contribuer à améliorer la connectivité des habitats.
Rattaché à Nouveautes
Coopérer au lieu de tirer
Le gouvernement grison exige que les ours soient abattus en Italie avant de pouvoir pénétrer sur le territoire suisse et d'y causer d'éventuels problèmes. Mais un tir préventif est-il vraiment la bonne solution pour éviter les conflits avec les hommes ?
Rattaché à Nouveautes
Corridors écologiques et espèces : grands carnivores dans la région alpine
Rattaché à Publications