Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Résultats de recherche

Il y a 152 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Filtrer les résultats
Type d'élément









Éléments créés depuis



Trier par pertinence · date (le plus récent en premier) · alphabétiquement
Trento Card
La Trento Card est une carte à prépaiement valable pour un adulte et un enfant (jusqu'à 12 ans). Elle est proposée en deux versions : avec une validité de 24 heures (9 euros) ou de 48 heures (14 euros). Elle comprend l'entrée aux musées de Trente et la visite guidée de caves à vin. Elle permet d'utiliser les transports publics urbains et le téléphérique Trente-Sardagna et de louer des bicyclettes. De plus, la Trento Card permet d'obtenir 10% de rabais sur un grand nombre de prestations de services dans le secteur des transports et des loisirs, proposées par des entreprises installées à Trente et sur le Monte Bondone (par ex. parkings, restaurants, commerces, taxis, piscines, remontées mécaniques). L'entrée à certains musées des localités voisines est également comprise dans la Trento Card 48 heures.
Rattaché à Bonnes pratiques
Programme tyrolien des remontées mécaniques et domaines skiables - Progrès pour un aménagement équilibré du territoire alpin
Exemple livre blanc Valeur ajoutée sur les hauteurs alpines Les refuges des Clubs alpins offrent un potentiel de valorisation des produits locaux considérable. Grâce à un repositionnement ciblé de ses refuges, le Club Alpin Suisse CAS est parvenu à en augmenter sensiblement le taux d'occupation et le chiffre d'affaires. Le Club alpin allemand DAV soutient avec sa campagne "Le goût des montagnes " une filière régionale entière. Dans les années 1990, le nombre de nuitées dans les 153 refuges du CAS stagnait ou était en recul. Au cours de ces dernières années, il a de nouveau augmenté grâce à des mesures marketing renforcées, à de nouvelles offres et à une plus étroite coopération avec des partenaires touristiques. Le CAS s'adresse surtout à de nouveaux groupes d'hôtes, comme par exemple les randonneurs en montagne ou les familles, qui ont des attentes différentes des alpinistes "classiques " en matière d'infrastructure et de prestations des cabanes. Grâce à des interventions simples qui ont permis d'améliorer le confort des refuges lors de leur transformation et à des investissements modérés dans l'infrastructure destinée aux groupes cibles - par ex. des dortoirs plus petits ou de meilleurs équipements sanitaires - le CAS est parvenu à accroître l'attractivité de ses cabanes. Aujourd'hui, plus de 300'000 personnes par année passent la nuit dans des cabanes du CAS, ce qui correspond à environ 1 % des 30 millions de nuitées enregistrées dans les hôtels de Suisse. Appel des cimes et "Milestone " Différentes coopérations et mesures marketing ont porté leurs fruits : le partenariat avec la CSS Assurance, par exemple, qui proposait 40 cabanes du CAS convenant aux familles dans son offre "L'appel des cimes ", a amené des nuitées supérieures à la moyenne aux refuges associés. L'opération "L'appel des cimes " est prolongée jusqu'en 2010, compte tenu du succès remporté. Les activités réalisées dans le cadre de l'Année des cabanes 2006 constituent un autre exemple de mesures de marketing réussies. Plus de 100 comptes rendus sont parus dans les médias au cours de l'année dernière. L'attribution du prix "Milestone 2006 " du tourisme suisse a aussi montré que la branche touristique reconnaît désormais l'importance des cabanes du CAS pour ce pays touristique qu'est la Suisse et pour le tourisme en montagne. La stratégie développée par le CAS pour ses cabanes est fructueuse, comme le montrent les statistiques des dix dernières années. Le nombre total de nuitées est en augmentation depuis 2000 et il a de nouveau dépassé les 300'000 depuis 2003. Les nuitées de non-membres du Club alpin, surtout, ont connu une augmentation supérieure à la moyenne. La stratégie du CAS. A l'avenir, le CAS souhaite aussi investir modérément dans la rénovation de ses cabanes et s'adapter à l'évolution des besoins de ses hôtes sans pour autant chercher à construire de véritables hôtels de montagne. Campagne pour les produits agricoles locaux Le Club alpin allemand s'engage depuis les années 1990 pour la commercialisation directe de produits agricoles dans ses cabanes. Depuis quelques années, il s'investit davantage encore avec sa campagne "So schmecken die Berge " (qu'on pourrait traduire librement par "Le goût des montagnes "). L'objectif de cette campagne est de préserver les paysages ruraux traditionnels des Alpes, de renforcer les circuits économiques régionaux, de raccourcir les circuits de distribution et de soutenir ainsi directement les paysannes et les paysans de montagne ainsi que les gardiennes et les gardiens de cabanes. Les paysans peuvent commercialiser leurs produits de qualité à un prix approprié. Par leurs prestations, ils assurent la sauvegarde et l'entretien d'un paysage culturel assumant une fonction de détente. Les exploitants de cabanes qui se sont engagés à offrir tous les jours des menus et des boissons de la région, peuvent se faire de la pub avec le logo de la campagne, représentant une vache. Enfin, l'hôte de la cabane a ainsi l'opportunité de découvrir sa région de vacances par les papilles. Un sondage réalisé en 2002 a montré que c'est là une préoccupation partagée par de nombreux membres du DAV : 94 % d'entre eux pensent qu'"il faut en principe utiliser aussi des produits de l'agriculture de montagne locale dans les cabanes du DAV ". 29 cabanes du Club alpin commercialisent actuellement des plats typiques de la région sous le logo de la vache. Infos: http://www.alpenverein.de.
Rattaché à Bonnes pratiques
MOGOMA® La carte des circulations douces fait son chemin en France
Face au développement des activités de pleine nature, l'aménagement et l'équipement d'itinéraires dans les espaces naturels sont désormais incontournables pour une collectivité locale ou territoriale.
Rattaché à Nouveautes
A pied entre les nuages Mobilité touristique à l'intérieur du parc national du Gran Paradiso/I
Le haut-plateau du Nivolet, bien connu pour ses chutes d'eau et ses zones humides, s'étend entre 2400 et 2600 m d'altitude dans le parc national du Gran Paradiso/ I. Il constitue un écosystème sensible et riche en espèces, qui attire un grand nombre de visiteurs, en particulier durant les mois d'été.
Rattaché à Nouveautes
Werfenweng «Mobilité douce - tourisme sans voiture»
La promotion d'un tourisme durable et sans voiture constitue la préoccupation principale de la commune salzbourgeoise de Werfenweng/A. Cette localité de 280 habitants se trouve à 900 m d'altitude ; le tourisme et l'agriculture sont les premières sources de revenu de la population.
Rattaché à Nouveautes
Prix du développement durable du Tourisme 2004
L'administration du Département de Haute-Savoie/F décerne un prix au projet touristique le plus durable dans le cadre du 6ème Sommet du tourisme de Chamonix Mont-Blanc.
Rattaché à Nouveautes
Impulsions de l'UE en faveur du tourisme durable et d'une gestion économe des ressources
Avec le projet Interreg IIIC SiTaR (Sustainability in Tourism and Resource Management), l'UE entend promouvoir le tourisme culturel, écologique et de santé de même qu'une gestion durable des ressources. Quatre régions d'Europe participent à ce projet, dont les deux régions alpines du Tyrol du Sud/I et du Burgenland/A, ce dernier étant lead-partner. SiTaR a commencé début 2004 et il se poursuivra jusqu'à fin 2007.
Rattaché à Nouveautes
Nouveau chemin de pèlerinage entre la Carinthie et la Slovénie
Avec son projet de "chemin de pèlerinage à sainte Hemma", l'Eglise catholique de Carinthie souhaite faire revivre un pèlerinage historique menant du col de Loibl entre l'Autriche et la Slovénie à Gurk, en Autriche, et contribuer ainsi à la création d'emplois.
Rattaché à Nouveautes
Lancement d'un nouveau réseau pour le tourisme durable
Le Kick-off Meeting pour le nouveau réseau DestiLink s'est déroulé du 10 au 13 novembre 2004. Ce réseau est axé sur les destinations touristiques rurales (y compris les régions de montagne et les régions côtières) qui souhaitent promouvoir un tourisme durable.
Rattaché à Nouveautes
Danger sur les Alpes -émission sur ARTE
Les Alpes, territoire transeuropéen, constituent un espace naturel unique. Pourtant, cette chaîne de montagnes reste soumise à de nombreuses contraintes et dangers: circulation des poids lourds, pollution de l'air, aménagements touristiques, désertification de certaines vallées. ARTE a réalisé une émission sur le sujet,
Rattaché à Nouveautes