Outils personnels

  Filtres de recherche  

Positions de la CIPRA

Vers une nouvelle culture de la mobilité soutenable

05/11/2015
Vers une nouvelle culture de la mobilité soutenable

Position de la CIPRA sur la mobilité des personnes et des marchandises dans les Alpes

En savoir plus...

Le transport par cable, accelerateur de beton ?

30/04/2015
Le transport par cable, accelerateur de beton ?

La CIPRA réfléchit depuis sa création aux solutions de transport dans les Alpes les moins génératrices de CO2. C’est la première cause de pollution en montagne.

En savoir plus...

cc.alps : les revendications de la CIPRA en matière de transports

04/11/2009
cc.alps : les revendications de la CIPRA en matière de transports

Les transports, en particulier en voiture et en poids lourd, comptent parmi les principaux responsables du changement climatique. Dans les pays alpins, la part des transports dans les émissions de gaz à effet de serre s'élève à plus de 25 pour-cent. De toutes les parties impliquées dans le problème, ce sont les transports qui depuis 1990 ont enregistré la plus forte hausse de leurs émissions de gaz à effet de serre. Une dérive allant à l'encontre de l'objectif politique de réduction des gaz d'échappement. La part des trajets effectués à l'aide d'un véhicule particulier est plus élevée dans les Alpes que la moyenne européenne.

En savoir plus...

Réponse de la CIPRA à la consultation du livre vert RTE-T

20/05/2009
Réponse de la CIPRA à la consultation du livre vert RTE-T

La contribution de la Cipra constate que l'efficacité des politiques de transport a été associée à la notion de croissance de l'offre, alors que l'objectif de ces politiques devrait être d'accélérer le transfert modal de la route vers le rail. L'assise d'une nouvelle politique des transports devrait être considérablement élargie et prendre en compte tous les paramètres susceptibles de favoriser le transfert modal de la route vers le rail, pour répondre aux besoins des différents secteurs du transport. Les Euro-régions pourraient concourir à donner une impulsion majeure et servir de médiateur entre intérêts régionaux et Communautaires en assumant un rôle de coordination des intérêts des acteurs impliqués. Elles pourraient également assumer un rôle de chef de file dans la coordination et dans la médiation mutuelle entre les politiques de la Commission Européenne et ses acteurs sur le territoire.

En savoir plus...

"Campagne Bottleneck" de l'UE - Analyses de la CIPRA de 15 goulets d'étranglement

15/02/2007
"Campagne Bottleneck" de l'UE - Analyses de la CIPRA de 15 goulets d'étranglement

La Commission européenne vient de lancer la "campagne Bottleneck" afin de recenser et d'éliminer les obstacles empêchant le bon fonctionnement de la chaîne du transport de marchandises en Europe. Les parties prenantes et les parties intéressées sont invitées à soumettre des informations détaillées sur les goulets d'étranglement - qu'ils soient d'ordre administratif, opérationnel ou législatif - qu'elles ont rencontrés et à proposer des solutions. Ces mesures devraient permettre une utilisation optimale des capacités à disposition et donc une réduction des coûts et une meilleure protection de l'environnement. La campagne Bottleneck s'inscrit dans le cadre du "Plan d'action logistique" de l'UE, qui contient certes de nombreuses possibilités d'amener davantage de durabilité dans les transports et de réduire les nuisances du trafic dans les Alpes, mais qui donne aussi l'impression qu'il s'agit surtout de permettre et de gérer la croissance du trafic par l'amélioration des transports. La Commission Internationale pour la Protection des Alpes CIPRA a l'opportunité de participer à cette campagne dans le cadre de 15 analyses de goulets d'étranglement et de suggérer des mesures pour y remédier. Elle réclame par ex. des améliorations constructives et techniques du réseau ferroviaire, des terminaux de marchandises décen-tralisés pour le transfert de transports sur le rail, des mesures de régulation du trafic afin de respecter les valeurs limites fixées pour les émissions polluantes et pour le bruit, et la mise à profit des potentiels d'économie de CO2.

En savoir plus...

Résolution franco-italienne sur la circulation des poids lourds à travers les Alpes franco-italiennes

02/07/2006
Résolution franco-italienne sur la circulation des poids lourds à travers les Alpes franco-italiennes

Résolution franco-italienne sur la circulation des poids lourds à travers les Alpes franco-italiennes : il faut réduire de moitié le trafic avant 2020. Résolution franco-italienne sur la circulation des poids lourds à travers les Alpes franco-italiennes : il faut réduire de moitié le trafic avant 2020. CIPRA France et CIPRA Italia ont adopté la résolution commune suivante : 1. Elles rappellent les enjeux stratégiques du transfert vers le ferroviaire du transport des marchandises et les conditions préalables et urgentes à sa mise en oeuvre 2. Elles considèrent que le transfert des marchandises de la route vers le rail est une priorité absolue cohérente avec les dispositions prévues dans le Protocole transport de la Convention alpine et affirment l’urgence d’une ratification complète du Protocole transport par le parlement italien et sa mise en oeuvre sans restrictions, en France comme en Italie.

En savoir plus...

Résolution sur la nouvelle liaison ferroviaire de base Turin-Lyon pour le transport ferroviaire de marchandises entre la France et l'Italie

21/01/2006
Résolution sur la nouvelle liaison ferroviaire de base Turin-Lyon pour le transport ferroviaire de marchandises entre la France et l'Italie

Le Val de Suse, directement concerné par la réalisation de la nouvelle liaison ferroviaire, critique ce projet et exige des réponses politiques et un approfondissement des aspects techniques et économiques du projet des 2 côtés de la frontière. Les protestations montrent que le processus décisionnel n'a pas tenu compte de la nécessaire participation de la population concernée. CIPRA International considère prioritaire le transfert du trafic de marchandises de la route au rail et, pour cette raison, n'est pas opposée a priori à une nouvelle liaison. Elle entend toutefois exprimer sa solidarité à la population concernée et demande aux autorités de faire preuve de davantage de transparence et de permettre une implication des communautés locales dans le projet. Elle demande en outre aux autorités françaises et italiennes de renoncer définitivement à toute construction de nouvelles infrastructures routières transalpines.

En savoir plus...

Résolution concernant la mise en oeuvre du protocole Transports

23/10/2003
Résolution concernant la mise en oeuvre du protocole Transports

La Convention alpine se donne pour but "de réduire les nuisances et les risques dans le secteur du transport interalpin et transalpin, de telle sorte qu'ils soient supportables pour les hommes, la faune et la flore ainsi que pour leur cadre de vie et leurs habitats". La CIPRA attend de tous les Etats qu'ils ratifient rapidement le protocole Transports et qu'ils entreprennent sans tarder sa mise en œuvre. Elle demande que soient prises des mesures appropriées afin de réduire les nuisances sous forme de bruit et d'émissions polluantes pour la population vivant le long des voies de communication à grand débit dans les Alpes et des voies de transit à travers les Alpes. Il convient de donner la priorité au rail dans la planification et de poursuivre cet objectif avec cohérence. Il importe également d'introduire la vérité des coûts dans le trafic routier. Les parties contractantes sont invitées à prendre ensemble ces mesures, conformément aux bases offertes par le protocole Transports pour une procédure uniforme et coordonnée. Il est également nécessaire d'assurer un suivi et une évaluation commune de l'efficacité des mesures adoptées.

En savoir plus...

Le protocole "Transports" enfin abouti - reste à mettre en œuvre la Convention alpine

01/12/2000
Le protocole "Transports" enfin abouti - reste à mettre en œuvre la Convention alpine

Après la signature du protocole Transports de la Convention alpine lors de la 6ème Conférence alpine 2000, CIPRA International demande que l'on commence enfin à mettre en œuvre la Convention alpine et définit certaines conditions à remplir d'ici 2002 : les parties contractantes doivent entreprendre des projets concrets et supranationaux, en intégrant les collectivités territoriales et les ONG, et mettre des moyens financiers à disposition dans ce but. Le Comité permanent de la Convention alpine doit répondre de manière rapide et efficace aux préoccupations et aux besoins des populations de montagne. Les protocoles manquants doivent être à l'état de projets. Les parties contractantes doivent ratifier les protocoles signés jusqu'à maintenant et donner des informations régulières sur leur mise en œuvre. Il convient de définir les modalités du Secrétariat permanent, de désigner l'institution responsable de l'observation des Alpes et de formuler les priorités du monitoring.

En savoir plus...

Vienna Declaration by the Regional Conference on Transport and the Environment 1997

27/09/1997
Vienna Declaration by the Regional Conference on Transport and the Environment 1997

The Declaration was adopted by the governments of the member states of the UN Economic Commission for Europe. The states pledge to take steps aimed at reducing the negative impact of transport and traffic on the environment and on health. Energy-efficient and ecological vehicles and fuels as well as efficient and sustainable transport systems are to be encouraged and sensitive regions protected. The UNECE members are also planning to encourage the safe transport of hazardous substances and adopt measures aimed at protecting water resources from pollution. Annexed to the Declaration is a programme with a description of potential measures and solutions in the area of transport and the environment. http://www.unece.org/doc/ece/rcte/ece.rcte.conf..2.final.e.pdf

En savoir plus...