Outils personnels

  Filtres de recherche  

Publications

Gestion des eaux et réseaux écologiques dans les Alpes

Gestion des eaux
Année de publication2010
Publié parCIPRA Internationale Alpenschutzkommission
Site Internet: http://www.cipra.org
CoéditeurTask Force Protected Areas / Permanent Secretariat of the Alpine Convention, ISCAR, WWF European Alpine Programme
Lieu de publicationSchaan
Languede, fr, it
Prixgratuit
Page(s)2
Forme de documentAutres
Afin de soutenir sur le terrain la mise en réseau des espaces naturels, l'Initiative Continuum écologique a publié une série de onze fiches d'information. Ces fiches couvrent les principaux domaines susceptibles de contribuer à l'amélioration de la connectivité écologique : l'agriculture, la sylviculture, la gestion des eaux, la chasse, la pêche, l'aménagement du territoire, les transports, la protection de la nature et le tourisme. Deux fiches s'adressent également directement aux communes et aux citoyens. Ces documents sont destinés avant tout à encourager les acteurs sur le terrain à agir.
Les cours d'eau et leurs rives sont des habitats pour la faune et la flore, et représentent d'importants couloirs de migration et de propagation. Le réseau de biotopes formé par les cours d'eau est un système à quatre dimensions : longitudinale (ils forment une " autoroute naturelle "), transversale, grâce aux écosystèmes qui les bordent (bosquets riverains, forêts alluviales etc.), verticale (ils relient les eaux superficielles et les eaux souterraines), et temporelle (dynamique des paysages fluviaux).
Gestion des eaux et réseaux écologiques dans les Alpes (print version) — 2707Kb
Afin de soutenir sur le terrain la mise en réseau des espaces naturels, l'Initiative Continuum écologique a publié une série de onze fiches d'information. Ces fiches couvrent les principaux domaines susceptibles de contribuer à l'amélioration de la connectivité écologique : l'agriculture, la sylviculture, la gestion des eaux, la chasse, la pêche, l'aménagement du territoire, les transports, la protection de la nature et le tourisme. Deux fiches s'adressent également directement aux communes et aux citoyens. Ces documents sont destinés avant tout à encourager les acteurs sur le terrain à agir.<br/>Les cours d'eau et leurs rives sont des habitats pour la faune et la flore, et représentent d'importants couloirs de migration et de propagation. Le réseau de biotopes formé par les cours d'eau est un système à quatre dimensions : longitudinale (ils forment une " autoroute naturelle "), transversale, grâce aux écosystèmes qui les bordent (bosquets riverains, forêts alluviales etc.), verticale (ils relient les eaux superficielles et les eaux souterraines), et temporelle (dynamique des paysages fluviaux).
Gestion des eaux et réseaux écologiques dans les Alpes — 254Kb
Afin de soutenir sur le terrain la mise en réseau des espaces naturels, l'Initiative Continuum écologique a publié une série de onze fiches d'information. Ces fiches couvrent les principaux domaines susceptibles de contribuer à l'amélioration de la connectivité écologique : l'agriculture, la sylviculture, la gestion des eaux, la chasse, la pêche, l'aménagement du territoire, les transports, la protection de la nature et le tourisme. Deux fiches s'adressent également directement aux communes et aux citoyens. Ces documents sont destinés avant tout à encourager les acteurs sur le terrain à agir.<br/>Les cours d'eau et leurs rives sont des habitats pour la faune et la flore, et représentent d'importants couloirs de migration et de propagation. Le réseau de biotopes formé par les cours d'eau est un système à quatre dimensions : longitudinale (ils forment une " autoroute naturelle "), transversale, grâce aux écosystèmes qui les bordent (bosquets riverains, forêts alluviales etc.), verticale (ils relient les eaux superficielles et les eaux souterraines), et temporelle (dynamique des paysages fluviaux).