Outils personnels

  Filtres de recherche  

Stratégie macro-régionale

© Jacques Descloitres, NASA/GSFC

Situées au cœur même de l’Europe, les Alpes sont fortement influencées par la politique européenne. La Stratégie de l’Union européenne pour la Région alpine (EUSALP), appelée aussi « stratégie macrorégionale », vise à renforcer la coopération entre les Alpes et les régions et métropoles voisines. La CIPRA se mobilise avec ses partenaires pour que la société civile soit elle aussi impliquée dans ce processus.  

Qu’est-ce qu’une macrorégion ?

Les grandes évolutions sociales, écologiques et économiques ne connaissent pas de frontières. Elles concernent des espaces culturels, économiques et sociaux mouvants. Pour relever ces nouveaux défis, l’approche macrorégionale proposée par l’Union européenne veut aider de larges territoires transfrontaliers sans limites politiques et administratives définies à faire face à des enjeux et opportunités communs. Il n’y a pas de définition standard de la macrorégion, mais quatre critères essentiels caractérisent cette approche : 

  • l’existence et l’expression d’intérêts communs ;
  • une identité commune ;
  • une méthode de coopération commune ;
  • un engagement de l’UE.

L’espace alpin répond à ces critères. Pour l’UE, la macrorégion ne doit pas créer de nouvelles lourdeurs institutionnelles, financières ou législatives. L’objectif est de tirer profit d’instruments et de politiques de financement et de coopération existants, tels que les politiques européennes concernant l’environnement ou la cohésion ainsi que des dispositifs nationaux et intergouvernementaux. À ce jour, deux macrorégions ont été adoptées : les stratégies européennes pour la mer Baltique (2009) et pour la région du Danube (2010). 

Le rôle de la CIPRA

Dans le processus macrorégional, la CIPRA représente les intérêts d’une politique alpine soutenable. Une stratégie européenne commune peut permettre de rendre plus visibles les thématiques et les enjeux de l’espace alpin dans le reste de l’Europe. Mais il s’agit aussi de définir une stratégie d’avenir générale pour les Alpes. 

> Position de la CIPRA

Nous sommes la macrorégion Alpes

L’élément central de la stratégie européenne pour les Alpes est une gouvernance multi-niveaux. Avec plus de cent organisations membres, la CIPRA s’appuie sur un vaste réseau qui s’étend bien au-delà des Alpes et qui est bien ancré dans les régions et métropoles voisines. Elle entretient avec d’autres réseaux transalpins de la société civile des relations de coopération et de partage, par exemple avec la Convention alpine et au sein de celle-ci. Fortes de leur expérience et de leurs savoirs, huit organisations vouées à la protection des Alpes ont formulé dans un document leurs revendications et leurs propositions pour une macrorégion alpine. Ce document contient des réflexions sur les thématiques possibles d’une macrorégion et sur la manière de mettre en œuvre une stratégie qui profite à toutes les parties prenantes. 

> Document de position commun des huit organisations (CIPRA, ISCAR, Alliance dans les Alpes, Club Arc Alpin, association Ville des Alpes de l’Année, WWF, proMONT-BLANC, UICN)

 

Liens

EUSALP - EU Strategy for the Alpine Region