Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Un moustique réhabilite le loup

Le Plan d’action Loup de la Convention alpine vise à réhabiliter le loup, en particulier dans le conte du Petit Chaperon rouge. © IIIIIT / flickr.com

Les tirs de loups illégaux se multiplient dans les Alpes. Pour lutter contre ce phénomène, la CIPRA demande une sensibilisation des populations dès l’enfance.

Il était une fois… le conte du Petit Chaperon rouge, qu’il s’agit aujourd’hui de réécrire. Le méchant de l’histoire n’est plus le loup, mais le moustique tigre. Cela a incité la CIPRA à demander en amont de la Conférence alpine d’octobre 2016 l’élaboration d’un plan d’action pour la réhabilitation du grand prédateur. « Pendant des siècles, la stigmatisation du loup par les frères Grimm a causé un énorme tort à cet animal, qui a culminé récemment avec deux tirs illégaux de loups en Suisse », argumente Aurelia Ullrich-Schneider, chef de projet Biodiversité et paysages de CIPRA International. Au lieu du loup, le Petit Chaperon rouge rencontrera dorénavant dans les bois le moustique tigré. Selon Aurelia Ullrich-Schneider, celui-ci se répand dans les Alpes et est beaucoup plus dangereux que le loup, car il véhicule des maladies mortelles telles que le virus Zika ou la dengue. La réimpression des contes de Grimm pourra être financée sans problème par une campagne de crowd funding, affirme la collaboratrice de la CIPRA.

Source et informations complémentaires : http://www.cipra.org/fr/nouveautes/la-chasse-du-loup-evitee-de-justesse, http://www.kora.ch/index.php?id=214&L=0&tx_ttnews[tt_news]=586&cHash=bad0f97b267789d60545a3bc1104c4ce (de)

Mots-clés associés :
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter