Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Théâtre d'improvisation Macroregion Alpes

Bruessel (c) Thierry Roge

Est-ce une farce, un thriller ou un polar ? Le contenu de la Macrorégion Alpes est en tout cas explosif, la distribution brillante : inspirés par l'UE, les régions et Etats alpins sont les premiers à entrer en scène, puis la Convention alpine tente de placer ses idées.

Prologue
Les territoires alpins entrent en scène à Mittenwald en Allemagne et à Bad Ragaz en Suisse et déclarent : nous voulons une macrorégion pour les Alpes. Les macrorégions sont des espaces ayant des enjeux et des potentiels semblables. C'est ce qui est écrit dans le scénario de l'Union européenne, le traité de Lisbonne. Derrière le rideau apparaît bientôt la Convention alpine qui réclame une macrorégion ayant pour objectif un développement soutenable et respectueux de l'environnement pour l'espace alpin. Le programme Espace Alpin de l'UE voudrait lui aussi jouer un rôle.

Premier acte : la CIPRA entre en scène
Les acteurs se lancent bientôt dans un morceau d'improvisation sans metteur en scène ni dramaturgie. Beaucoup voudraient avoir un rôle, entamer un dialogue, devenir protagonistes. La CIPRA aussi. Elle donne une voix à ceux qui dans la cohorte des organes politiques risquent de disparaître : la société civile. Elle proclame : en cas de coopération dépassant le noyau central des Alpes, il faut que les gens du cru aient leur mot à dire et en tirent un bénéfice. Dans sa version du scénario, la CIPRA réclame un théâtre participatif pour les Etats, les territoires, la Convention alpine, les réseaux interalpins, bref tous ceux qui ont un engagement dans les Alpes et aux interfaces entre celles-ci et les territoires périphériques. Pour mieux avancer, les régions font promptement monter les Etats en scène.

Deuxième acte : cris du public
Sur scène, c'est la bousculade. Certains estiment que la société civile ne devrait pas avoir de rôle autonome, et même la Convention alpine, qui possède déjà des structures organisationnelles et a effectué des travaux fondamentaux, doit se battre pour décrocher de haute lutte une place au comité de pilotage. La CIPRA et sept autres réseaux alpins interviennent d'une seule voix lors d'une session à Bruxelles et dans les médias : ils demandent un processus ouvert et une macrorégion alpine où la vie et les activités économiques soient de qualité et respectent l'environnement. Les représentations nationales de la CIPRA lancent des idées aux acteurs qui sont sur la scène. CIPRA Autriche aimerait contribuer à mettre en place une bonne gouvernance avec son projet Alpen.Leben.

Troisième acte : la décision
Le 19 décembre 2013, le Conseil européen décide qu'il y aura une stratégie européenne pour l'espace alpin et désigne la Commission européenne comme metteur en scène. La pièce suit son cours. Qui a maintenant le droit de monter sur scène ? Quel rôle sera attribué à qui ? La CIPRA plaide pour une scène ouverte aux citoyens et pour une macrorégion qui reçoive à la fin les ovations du public.

Bettina Hug
CIPRA International

**************************************************************
Interventions politiques à tous les niveaux
Une macrorégion européenne est un espace comprenant des Etats ou des territoires différents, liés entre eux par des caractéristiques ou des enjeux communs. Derrière une macrorégion, il faut voir le désir d'instaurer une meilleure collaboration et une stratégie transfrontalière entre ces Etats ou territoires afin de réagir ensemble et avec succès face aux défis actuels communs. Au-delà de cela, une macrorégion doit s'efforcer d'améliorer le bien-être et la cohésion selon les objectifs de la stratégie de croissance Europe 2020 et viser une croissance intelligente, soutenable et inclusive. Convaincus qu'une macrorégion alpine peut être une chance pour le développement soutenable, la CIPRA et ses réseaux veulent mettre leurs expériences au service d'une stratégie pour
l'espace alpin.

**************************************************************

Source: Rapport annuel 2013, CIPRA International, http://www.cipra.org/rapport-annuels

Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter