Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Nouveautés

Point de vue : Repenser le vivre ensemble dans la société

Michaela Hogenboom Kindle, Responsable des projets jeunesse à CIPRA International © Caroline Begle

Michaela Hogenboom Kindle, responsable de projet Jeunesse de CIPRA International. © Caroline Begle

L’innovation sociale est sur toutes les lèvres. Mais comment définir exactement ce qu’elle est ou n’est pas et pourquoi elle est nécessaire ? Pour Michaela Hogenboom, responsable de projets chez CIPRA International, l’innovation sociale permet d’apporter des réponses nouvelles à des questions anciennes dans les Alpes.

L’innovation sociale se traduit par la recherche de nouvelles voies, de nouvelles combinaisons et de nouvelles formes du vivre ensemble dans la société. Encourager l’innovation sociale est l’un des objectifs stratégiques de CIPRA International : elle peut en effet jouer un rôle majeur dans le développement durable, la bonne gouvernance et la qualité de vie dans les Alpes. Mais pourquoi a-t-on besoin de nouvelles approches ? On pourrait penser que les défis sociétaux sont déjà abordés efficacement à tous les niveaux.

Dans le domaine environnemental, par exemple, les problèmes sont connus depuis des décennies et un grand nombre de mesures ont été lancées pour y remédier. Mais ces mesures ne suffisent pas, et de loin, pour renverser la tendance. Prenons le changement climatique : les adaptations nécessaires pour limiter la hausse des températures à moins de 1,5 degré ne peuvent pas être uniquement mises en œuvre avec des moyens techniques. Les comportements doivent aussi changer. C’est ici qu’intervient l’innovation sociale. Repair Café, jardins partagés, systèmes de location de vélos intelligents, etc. y contribuent – et ce n’est qu’un début. L’innovation sociale signifie repenser notre manière de vivre ensemble dans la société.

En même temps, cette notion court le risque d’être galvaudée. Tout ce qui est neuf ou différent n’est pas forcément innovant. L’innovation sociale signifie avant tout aborder un défi social de façon ciblée et concrète et développer de nouvelles solutions en intégrant différentes perspectives. Les innovations destinées uniquement à alimenter la croissance économique ne suffisent pas, même si l’innovation sociale peut aussi par ailleurs générer des bénéfices.

Les nouvelles approches et les nouvelles réponses ont une autre caractéristique particulière : elles renforcent la responsabilité individuelle et invitent à participer, qu’elles soient initiées « depuis la base » ou « d’en haut ». Dans l’idéal, les deux niveaux se complètent. Les décideurs politiques et économiques sont ainsi appelés à prendre leurs responsabilités : ils doivent encourager un climat permettant à l’innovation sociale de se développer et d’être ancrée dans la société.

Dans le cadre du projet I-LivAlps de la CIPRA, des jeunes exploreront en septembre 2017 avec des expert-e-s et des représentant-e-s des délégations nationales de la CIPRA la thématique de l’innovation sociale à l’aide d’un exemple concret. Ensemble, ils développeront des pistes pour lutter contre le dépeuplement d’une vallée italienne isolée, le Val Maira. Cette démarche est un exemple d’innovation sociale vécue et clairement communiquée. Sur quoi ce processus va-t-il déboucher ? C’est l’essence même de l’innovation sociale : impossible de le savoir. Nous sommes déjà curieux de découvrir les réponses surprenantes qui seront proposées !

 

Informations :

www.cipra.org/fr/cipra/international/projets/en-cours/i-livalps

Mots-clés associés : ,
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter