Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Les tourbières pour sortir du marasme climatique

Merveilles de la nature : les tourbières protègent le climat, l’eau potable et la biodiversité. © Peter Salzmann

Un hectare de tourbières stocke en un an la quantité de CO2 produite par une voiture dans le même temps. Les Alpes sont l’une des régions du monde où il y a le plus d’automobiles, pourtant les tourbières intactes s’y font de plus en plus rares.

L’assèchement des tourbières pour l’exploitation de la tourbe, l’agriculture ou la construction de maisons et de routes a une longue tradition. La conscience des graves conséquences de la destruction de ces écosystèmes sensibles pour la biodiversité et le climat ne remonte qu’à quelques décennies. La Convention de Ramsar signée en 1975 a été le premier instrument international pour la protection des zones humides. Tous les États alpins ont ratifié cette convention, et pourtant on est encore bien loin d’une protection efficace des tourbières. Les données recueillies en Allemagne, en Autriche et en Suisse montrent que 90 % des tourbières des Alpes ont déjà été détruites. Celles qui existent encore sont souvent dans un état critique.

Selon Elisabeth Sötz de WWF Autriche, ces écosystèmes sensibles sont de plus en plus sous pression. Dans les Alpes, les tourbières ont été préservées essentiellement dans les zones où la pression d’utilisation n’était pas encore très forte, par exemple dans les vallées d’altitude reculées. « Avec la diminution de l’enneigement à basse altitude, les tourbières sont de plus en plus impactées par les extensions de domaines skiables ou la construction de nouvelles retenues. » Le protocole « Protection des sols » de la Convention alpine tente de concilier les exigences d’utilisation en tenant compte à la fois des contraintes économiques et écologiques. Une telle démarche peut aider à prendre les bonnes décisions, souligne Elisabeth Sötz.

Le rôle moteur de la recherche et de la société civile

Lorsque les conditions réglementaires et les mesures politiques ne suffisent pas, les idées innovantes de la société civile et de la recherche peuvent prendre le relais et doivent être soutenues. Parmi les solutions possibles, on citera les certificats de compensation carbone permettant de financer des projets de restauration de tourbières. En achetant ces certificats, les entreprises ou les particuliers peuvent améliorer leur propre bilan carbone et soutenir les sites menacés. Ces certificats qui existent depuis des années sont désormais disponibles dans les Alpes. Les travaux de recherche sur les tourbières se multiplient également. Sous la notion de « paludiculture », on étudie actuellement les possibilités d’utilisation agricole des zones humides ou remises en eau.

La notion de services écosystémiques joue elle aussi un rôle important pour sensibiliser les populations à la valeur écologique, économique, sociétale et culturelle des tourbières. Une tourbière intacte n’est pas seulement un puits de carbone, elle stocke aussi de l’eau. Aucun autre type de sol des Alpes n’a autant de capacité de rétention de l’eau que ces zones humides. Que ce soit pendant les périodes de sécheresse de plus en plus fréquentes ou pendant les épisodes de fortes intempéries qui se multiplient, les tourbières régulent le régime des eaux et assurent également un rôle de filtration et d’épuration de l’eau potable et de la nappe phréatique. Enfin, il ne faut pas l’oublier, les tourbières sont aussi des « points chauds » de biodiversité et des espaces récréatifs de proximité pour les populations.

 

Sources et informations complémentaires :

www.bundesforste.at/uploads/publikationen/Studie_Moore_im_Klimawandel_2010_01.pdf (de), Stöcklin et al. 2007: Landnutzung und biologische Viefalt in den Alpen (de), www.bafu.admin.ch/bafu/fr/home/themes/biodiversite/publications/publications-biodiversite/etat-et-evolution-marais.htmlwww.umweltnetz-schweiz.ch/themen/naturschutz/2704-zustand-der-moore.html (de), www.bmub.bund.de/fileadmin/Daten_BMU/Pools/Forschungsdatenbank/fkz_3715_71_201_bodenschutz_alpenkonvention_bf.pdf (de), www.moorfutures.de (de), www.moor-land.de (de), www.wsl.ch/de/projekte/klimaschutz-durch-hochmoorschutz.html (de), https://sciencesnaturelles.ch/organisations/biodiversity/publications/informations_biodiversity_switzerland/search_details?id=1433&_ga=2.245835652.1282741207.1517993810-1785554097.1517993810, www1.wdr.de/mediathek/video/sendungen/planet-wissen-swr/video-das-moor--kulturlandschaft-und-klimafaktor-100.html (de), www.bfn.de/themen/biotop-und-landschaftsschutz/moorschutz/oekosystemleistungen.html (de)

Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter