Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Les cols des Dolomites assiégés

Le trafic sur les cols des Alpes a un impact important sur la nature et sur la qualité de vie de la population. © Andy Harbach (flickr)

Le trafic sur les cols des Alpes a un impact important sur la nature et sur la qualité de vie de la population. © Andy Harbach (flickr)

Les colonnes de voitures qui déferlent en été sur les cols des Dolomites constituent une nuisance de plus en plus intolérable pour la nature et la population. Les fédérations environnementales italiennes montent au créneau.

 Le bruit, la pollution et le trafic perturbent gravement les cols italiens des Dolomites. Le nombre de passages atteint des records : près de 6 000 véhicules empruntent chaque jour le col de Sella, et 7 000 véhicules le col de Costalunga. La fermeture temporaire des cols alpins pour le trafic individuel motorisé est débattue depuis plus de dix ans. Jusqu’à aujourd’hui, rien n’a été fait.

Les administrations régionales sont conscientes du problème. Selon les organisations italiennes de défense des Alpes et de l’environnement, dont font partie CIPRA Italie et CIPRA Tyrol du Sud, des actions concrètes et courageuses doivent être lancées dès l’été prochain. Pour Luigi Casanova, Vice-président de CIPRA Italie, des mesures urgentes s’imposent.

Différentes organisations se sont données rendez-vous le 12 août 2016 sur le col de Sella, un lieu symbolique des Dolomites, pour attirer l’attention du public sur ce problème récurrent. « Attendre encore plus longtemps signifierait mettre en péril l’équilibre écologique fragile de ce lieu », martèle Andreas Riedl, directeur de CIPRA Tyrol du Sud.

La Fondation Dolomites UNESCO a demandé à l’Académie européenne de Bolzano (EURAC) de réaliser une étude sur la situation du trafic sur les cols des Dolomites. Cette étude analyse l’impact du trafic et propose des solutions possibles. Les quotidiens locaux ont accordé beaucoup de place à cette thématique pendant les mois d’été. L’un d’entre eux a notamment réalisé une enquête auprès de ses lecteurs sur les solutions possibles pour limiter les passages de véhicules motorisés sur les cols des Dolomites. Plus de la moitié des personnes interrogées (52 %) se sont prononcées pour la fermeture des cols à certaines heures de la journée. Les organisations environnementales sont aussi de cet avis. Elles rejettent aujourd’hui la solution d’un péage qui selon elles ne permettrait pas de réduire le volume du trafic.

 

Source et informations complémentaires : www.umwelt.bz.it/aktuelles/presse/transiti-sui-passi-dolomitici.html (it), www.salto.bz/article/29072016/le-dolomiti-e-lassedio-delle-auto (it); www.dolomitiunesco.info/attivita/i-passi-dolomitici-pubblicato-lo-studio-eurac-commissionato-dalla-fondazione/ (it); www.altoadige.gelocal.it/speciale/passi-dolomitici?ref=hfaabzht-2 (it), www.altoadige.gelocal.it/bolzano/cronaca/2016/08/01/news/passi-dolomitici-si-dei-lettori-alla-chiusura-quotidiana-a-fasce-orarie-1.13901524?fsp=2.6787 (it)

Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter