Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

L'échelle humaine

Köbi Gantenbein (c) CIPRA International

Quels rôles joue la CIPRA sur la scène internationale de l'architecture ? Köbi Gantenbein nous parle de la position et de l'impact de la CIPRA à propos du prix " Constructive Alps " pour la rénovation et la con­struction durables dans les Alpes.

Dans le prix d'architecture transalpin " Constructive Alps - pour la rénovation et la construction durables dans les Alpes ", la CIPRA joue un double rôle. Elle joue avec virtuosité celui qui m'est familier, consistant à tenir les rênes : il y a cinq ans, l'équipe de Schaan a mis tout en œuvre pour que la principauté du Liechtenstein appuie le prix financièrement à titre de contribution aux accords de politique climatique de la Convention alpine. Pour 2013, la CIPRA avait obtenu que la Suisse prenne le prix en main. Le ministère fédéral pour l'aménagement du territoire a brillé dans la mise en œuvre, l'équipe CIPRA tenait les rênes et a géré plus du double de candidatures par rapport à la première édition en 2011.
Elle a également montré sa virtuosité dans un rôle nouveau pour moi, en posant un jalon décisif dans la culture du bâti : la CIPRA ne s'est pas contentée de mettre tout en œuvre pour faire réussir le processus compliqué dans tous les pays et toutes les langues de l'espace alpin, elle a aussi orchestré les débats sur le plan du contenu. La " sobriété " telle qu'elle l'a présentée est un mot nouveau dans le discours des planificateurs et des architectes. Un bon travail de jury est toujours un débat ouvert suivant un programme fixé à l'avance. Chacune et chacun des membres du jury a bien sûr ses prédilections, l'un comme bâtisseur, l'autre comme esthète et le troisième comme ami des indicateurs énergétiques. Et finalement c'est une merveilleuse combinaison d'intérêts qui désigne le projet lauréat.
En comparaison de la première édition du prix, la " sobriété" de l'édition 2013 sonnait plus haut et clair. La question " Que faut-il vraiment pour bien vivre ? " a mesuré avec sévérité bien des contributions. La CIPRA a déjà mis cette question au programme et Andreas Götz, ancien directeur et membre du jury de la deuxième édition, l'a représentée avec acharnement et succès. C'est important car la "sobriété" va au-delà de la faisabilité et de la raison technique et esthétique et donne à l'urbanisme et à l'architecture une échelle humaine.

Köbi Gantenbein
Rédacteur en chef de la revue " Hochparterre " et membre du jury de " Constructive Alps "

**************************************************************
Construire avec le cœur et la tête
" Constructive Alps " 2013 est le deuxième prix international d'architecture décerné par la Suisse et le Liechtenstein pour la rénovation et la construction durables dans les Alpes. Le prix contribue à la mise en application du Plan d'Action Climat de la Convention alpine. La CIPRA était chargée de la mise en œuvre. Les 30 rénovations et nouvelles constructions les plus belles et les plus respectueuses du climat sont présentées dans une exposition itinérante dans toutes les Alpes, accompagnée d'une édition thématique de la revue suisse d'architecture " Hochparterre ".
www.cipra.org/fr/construction-durable

**************************************************************

Source: Rapport annuel 2013, CIPRA International, http://www.cipra.org/rapport-annuels

Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter