Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Le Tyrol du Sud s’engage sur la voie de l’économie du bien commun

Schlanders/IT dans le Val Venosta : la région s’est engagée sur la voie de la durabilité écologique et de l’équité sociale. © Christian Lendl, flickr

L’économie du bien commun est un concept activement discuté, y compris dans les Alpes. Le Tyrol du Sud a décidé de passer à l’action.

Les objectifs essentiels d’une économie du bien commun (EBC) sont la qualité de vie, l’équité globale et la solidarité. La durabilité écologique et la justice sociale jouent aussi un rôle important. L’enjeu est également de renforcer les filières alpines traditionnelles comme les circuits locaux, l’économie décentralisée ou le volontariat.

Pour concrétiser ces objectifs, les communes de Laas, Mals, Latsch et Schlanders dans le Tyrol du Sud se sont associées en janvier 2014 en une « région du bien commun » du Val Venosta. Le maire de Latsch, Helmut Fischer, déclare à ce propos : « Nous avons analysé la situation et identifié nos atouts et nos faiblesses. Il s’agit maintenant d’engager des actions concrètes. » Aujourd’hui, toute la région du Tyrol du Sud se joint à ce mouvement. En décembre 2014, le parlement régional a voté trois mesures destinées à mieux ancrer le bien commun dans la région : adaptation des subventions publiques à l’économie du bien commun, attribution prioritaire des marchés publics aux entreprises qui soutiennent activement l’EBC, et allocation d’aides aux « communes du bien commun ».

L’économie du bien commun est déjà aujourd’hui au programme de nombreuses écoles. Un « indice du bien-être régional » va par ailleurs être mis au point avec l’Académie européenne de Bolzano (EURAC). Le Tyrol du Sud est ainsi un précurseur dans l’Arc alpin, et se rapproche encore plus de son objectif de devenir « l’espace de vie le plus attractif d’Europe ».

Le bien commun est aussi en débat dans d’autres pays alpins. En Suisse, une association nationale a été créée en 2014. En Styrie/A, la commune d’Übelbach a décidé à l’unanimité de réaliser un bilan du bien commun. D’autres communes styriennes sont intéressées par ce modèle. Et le Land de Salzburg/A envisage lui aussi de devenir une « région du bien commun ».

Source et informations complémentaires : http://www.landtag-bz.org/de/aktuelles/pm-fraktionen-aktuell.asp?aktuelles_action=4&aktuelles_article_id=480155 (de), https://www.ecogood.org/allgemeine-infos/aktuelles/neuigkeiten/suedtiroler-landtag-beschliesst-paket-zur-gemeinwohl (de), http://us4.campaign-archive2.com/home/?u=c89843db321542c4b959f65b2&id=10fec21af7 (de)

Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter