Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Nouveautés

La protection de la nature au service du bien commun

Petites idées, grands impacts ! Des écoliers au travail dans le jardin partagé de Bezau/A. © Bezau

23 communes et territoires d’Alliance dans les Alpes montrent que la protection de la nature permet aussi d’agir pour le bien commun. Le programme dynAlp-nature a été coordonné par la CIPRA.

Le programme dynAlp-nature du Réseau de communes « Alliance dans les Alpes » a encouragé avant tout de petites initiatives ayant un impact positif à la fois pour la nature et pour le tissu social des collectivités. Le jardin partagé de Bezau en Autriche, par exemple, est cultivé en commun par des écoliers, des adultes, des personnes handicapées et des familles. Ce jardin est devenu ces deux dernières années un lieu de rendez-vous culturel et social pour la population de Bezau. À Kranjska Gora et à Kamnik (Slovénie), de nouveaux vergers plantés de variétés anciennes mobilisent eux aussi la population locale. Protéger la nature signifie ici agir pour le bien commun.

dynAlp-nature a permis de réaliser des idées longuement mûries en apportant un financement de lancement et des conseils, mais aussi de soutenir des initiatives déjà existantes pour assurer leur pérennité. Dans le village de Mauren au Liechtenstein, par exemple, les surfaces déjà gérées de façon semi-naturelle ont été recensées de façon systématique en coopération avec le service technique. La municipalité a en outre impliqué la population en l’informant sur les potentiels et les avantages d’une gestion semi-naturelle des jardins particuliers.

dynAlp-nature a permis de financer 23 projets. Le programme a été coordonné par CIPRA International et financé par la Fondation Pancivis.

 

Source et informations complémentaires : alpenallianz.org/fr/projets/dynalp-nature

Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter