Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Des vacances d’été plus longues grâce au changement climatique

Le changement climatique affecte les hommes, les animaux et la nature. © Pim Stouten_flickr

Conséquence directe du changement climatique, la période de végétation s’allonge. Ce phénomène a aussi un impact social pour les agriculteurs.

Le changement climatique a de multiples conséquences pour la nature et les hommes :  une nouvelle étude montre par exemple que les chamois, les cerfs et les bouquetins paissent en moyenne 100 mètres plus haut qu’il y a encore 20 ans. Une autre étude dit que le pin cembro, essence caractéristique de la limite de la forêt, pourrait être menacé de disparition. En migrant à des attitudes plus élevées, il essaie de compenser les changements qui affectent son habitat. Sa capacité d’adaptation ne sera cependant peut-être pas assez rapide et il pourrait être supplanté par des espèces poussant plus bas.

Mais le dérèglement climatique impose aussi à l’homme de s’adapter et de changer, y compris à une très petite échelle. Un rapport publié dans le Vorarlberg/AT décrit les bouleversements qui affectent le rythme annuel des agriculteurs. Si la neige fond plus tôt au printemps, l’herbe pousse aussi plus tôt. Cela signifie qu’il faut la couper plus tôt, faute de voir les nutriments perdus ou les adventices prendre le dessus. Ce phénomène n’a pas seulement des répercussions sur leurs rythmes annuels, mais affecte toute la vie familiale et sociale. Par exemple lorsque des familles avec des enfants d’âge scolaire doivent rester dans la vallée alors que les vaches sont déjà parties sur les alpages ; ou encore lorsqu’un bi-actif exerce une autre activité professionnelle ou que cela impacte la vie associative et villageoise. Les rapports sur les stratégies d’adaptation se concentrent la plupart du temps sur des thématiques comme les risques naturels, les événements extrêmes, l’enneigement ou les périodes de végétation et analysent leurs impacts économiques. Or, on ne doit pas oublier l’impact social à petite échelle pour l’individu ou une famille.

 

Sources et informations :

www.regensburg.de/fm/121/broschuere_bayerische_klimaanpassungsstrategie.pdf (de) , http://derstandard.at/2000060560359/Klimawandel-zwingt-Hirsche-und-Steinboecke-in-hoehere-Alpenlagen (de) , www.nzz.ch/wissenschaft/klima/klimawandel-in-den-alpen-fuer-die-arve-wird-es-eng-ld.1304067 (de)

Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter