Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Bruno Stephan Walder est le nouveau directeur de la CIPRA

Bruno Stephan Walder : "Je conçois mon rôle comme celui d'un médiateur". © Martin Walser

Le nouveau directeur de CIPRA International, Bruno Stephan Walder, souhaite que les liens entre les habitants des Alpes deviennent encore plus forts.
Son attachement à la protection et au développement durable des Alpes est inscrit dans la biographie de Bruno Stephan Walder : dans sa précédente fonction de chef de section à l'Office fédéral de l'environnement, ce Suisse de 58 ans a pu poser un certain nombre de jalons dans la politique environnementale helvétique. Mais le nouveau directeur de CIPRA International, qui a passé les 30 dernières années en Engadine et dans le Haut-pays bernois, est aussi un Alpin convaincu dans sa vie privée : "Je parcours et j'aime les Alpes depuis mon enfance."
Bruno Stephan Walder souhaite que les populations des Alpes puissent maîtriser elles-mêmes leur développement. "Il est important de trouver des solutions communes avec les populations des villes environnantes." Forte de son expérience et de ses compétences, la CIPRA peut jouer ici un rôle d'intermédiaire. C'est aussi en tant que médiateur que Bruno Stephan Walder conçoit son rôle de directeur. Il succède le 1er mai à Andreas Götz, directeur de longue date de la CIPRA.
Sources et informations complémentaires: www.cipra.org/fr/CIPRA/cipra-international, www.cipra.org/de/presse/medienmitteilungen, www.youtube.com/watch?v=xa7unvT8DiU (de)
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter